Politique : Le Front National en ordre de marche à Dijon

Le vice-président du Front National Florian Philippot était à Dijon ce dimanche aux côtés des locaux Edouard Cavin et Sophie Montel pour mobiliser ses équipes et son parti avant les deux échéances de 2017 : L'éléction présidentielle et les législatives.

19 juin 2016 à 12h28 par 45

K6 FM

Le vice-président du Front National Florian Philippot était à Dijon ce dimanche aux côtés des locaux Edouard Cavin et Sophie Montel pour mobiliser ses équipes et son parti avant les deux échéances de 2017 : L'éléction présidentielle et les législatives.


Deux rendez-vous que le FN ne veut cette fois pas rater. 


Se revendiquant plus que jamais "premier parti de France", le Front National a fait le pari cette année de démarrer tôt sa mobilisation dans toutes les villes de France. 


�? nos confrères de France Bleu Bourgogne, Florian Philippot confirme que les 577 candidats frontistes aux prochaines législatives devraient être connus avant la mi-juillet. Une annonce qui se faisait bien plus tardivement auparavant : "L'objectif, c'est pour tous ceux qui ne sont pas encore connus d'avoir le temps de se faire connaître, et la différence par rapport à 2012, c'est qu'on a quand même beaucoup d'élus locaux".


Pour la présidentielle, les Frontistes se montrent confiant : entre la primaire à gauche, symbole pour eux "d'une faiblesse puisque pour la première fois, le président sortant n'a pas la légitimité suffisante pour être le candidat naturel de son camp" et les nombreux candidats à droite, le FN se présente déjà uni derrière une seule candidate claire : Marine Le Pen.


Florian Philippot en a profité pour renouveller sa confiance envers ses deux collèges présents : la député européenne et conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté Sophie Montel et le sercrétaire côte-d'orien du parti �?douard Cavin.


Yoann Olid