Propos racistes envers Taubira : l'ancienne élue de Talant condamnée à 3000 � d'amende

Pour avoir tenu sur Facebook des propos jugés racistes par le tribunal envers l'ancienne ministre de la justice, l'ex-élue Les Républicains de Talant Marie-Ange Cardis a écopé ce mardi de 3000 € d'amende.

9 février 2016 à 15h29 par 45

K6 FM

Pour avoir tenu sur Facebook des propos jugés racistes par le tribunal envers l'ancienne ministre de la justice, l'ex-élue Les Républicains de Talant Marie-Ange Cardis a écopé ce mardi de 3000 �?� d'amende.

Le verdict est tombé ce mardi pour l'ancienne adjointe au maire de Talant, après une audience le mardi 12 janvier dernier (voir article). Ses propos postés dans un commentaire Facebook en octobre 2015 sous une photo de Taubira invitaient l'ancienne garde des sceaux Christiane Taubira à « retourner dans sa brousse, où les lianes l'attendent».  Le tribunal les a finalement qualifiés d' « injure publique envers un particulier à raison de sa race ou de son origine »

Marie-Ange Cardis, en plus d'avoir perdu sa délégation à Talant au moment de l'ébruitement de l'affaire (lire article) a écopé de 3000 �?� d'amende, dont 1500 �?� avec sursis. 

Le ministère public n'avait réclamé que 500 �?� de sursis, mais la défense de l'accusée, qui reposait sur sa non-intention d'injure raciale et sur un mauvais choix des mots, n'a visiblement pas convaincu.

Yoann Olid