Quetigny : Le nouveau maire promet plus de proximité avec les habitants

à‰lu maire de Quetigny ce mardi après la démission de Michel Bachelard, le nouvel édile Rémi Détang promet que le programme et la ligne politique pour la ville ne changeront pas. Il souhaite malgré tout qu'une plus grande proximité soit instaurée entre les élus et les Quetignois.

3 février 2016 à 15h18 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

�?lu maire de Quetigny ce mardi après la démission de Michel Bachelard, le nouvel édile Rémi Détang promet que le programme et la ligne politique pour la ville ne changeront pas.

Après avoir été premier ajdoint de Michel Bachelard pendant 13 ans, le socialiste de 59 ans est aujourd'hui sur le devant de la scène. Mais les années dans l'ombre vont lui servir : Elles ont cette capacité de façonner un vrai esprit d'équipe et une vision commune pour la ville dans la tête des deux hommes. En prenant les rênes du conseil municipal depuis cette semaine, pas question donc pour l'ancien adjoint aux finances de la ville de changer d'orientation : « Ma volonté politique est la même que celle de Michel, notre programme a été pensé conjointement avec le reste de notre liste en 2014, lors des éléctions, et je continuerai de l'appliquer»

C'est aussi sur cette construction collective de son programme que s'appuie Rémi Détang pour rassurer les Quetignois fâchés du départ de Michel Bachelard. «On comprend la réaction de ceux qui se sentent lésés parce qu'ils ont voté pour que Michel soit aux affaires. Mais lors d'une éléction, on vote plus pour un programme et une équipe que pour un homme. Michel avait besoin de prendre du recul, c'est un choix qu'il faut respecter. Je serai un digne successeur dans sa lignée.»

Alors à quels changement s'attendrent ? Le nouveau maire promet simplement «plus de proximité et d'échanges avec les Quetignois. Des réunions seront organisées, pour faire des points sur les finances par exemple.»

Yoann Olid