Reconnaissance de l'Etat Palestinien : La député Kheira Bouziane satisfaite du vote

L'Assemblée Nationale a voté à la majorité ce mardi la résolution du PS pour la  reconnaissance d'un Etat palestinien. La député de Côte d'Or Kheira Bouziane fait partie des élus qui ont voté pour. Dans un communiqué, elle se félicite de cette reconnaissance.

4 décembre 2014 à 2h17 par 45

K6 FM

L'Assemblée nationale a voté hier à la majorité la résolution pour la  reconnaissance d'un �?tat palestinien. La proposition de résolution, portée par le Parti Socialiste, n'a pas fait consensus, mais a été adoptée à une large majorité, ce mardi, par les députés: 339 ont voté pour, 151 contre, 16 se sont abstenus et 68 n'ont pas pris part au vote.

En Côte-d'Or : les députés PS Laurent Grandguillaume et Kheira Bouziane y étaient favorables.  A droite les députés UMP Rémi Delatte et Alain Suguenot ont voté contre, alors que l'UDI François Sauvadet n'a pas pris part au vote.

La députée  PS de Côte d'Or Kheira Bouziane fait partie des élus qui ont voté pour. Dans un communiqué, elle se félicite de cette reconnaissance.

" Très attachée à la reconnaissance d'un Etat Palestinien, Kheira Bouziane a voté aujourd'hui la résolution portant sur la reconnaissance de l'�?tat de Palestine (art. 34-1 de la Constitution).
Elle souligne les efforts conduits par la France au Conseil de sécurité pour sortir de l'impasse dans laquelle se trouve le processus de paix et promouvoir ainsi une évolution de méthode diplomatique employée actuellement.
Cette reconnaissance est un moyen de faire pression pour relancer un processus de paix moribond et sauver la solution de deux Etats vivant côte à côte dans la paix. Il y a urgence à agir pour faire face à l'impasse de la situation actuelle : poursuite de la colonisation, échec des négociations sous égide américaine et multiplication des violences meurtrières et des actes terroristes.
Car cette résolution est un moyen de promouvoir la discussion entre les deux Etats, d'égal à égal, et de rompre avec le cercle meurtrier de la violence. C'est un moyen de faire barrage au terrorisme et de faire cesser la colonisation.
Cette proposition portée par les députés socialistes et largement votée (339 voix contre 151) est hautement historique et symbolique au moment même où les Palestiniens tentent de faire avancer leur cause à l'ONU, Kheira Bouziane soutient pleinement la reconnaissance internationale d'un état palestinien."