Renaud Gourdon : « Il ne faut pas se mettre de pression inutile »

Le Stade Dijonnais joue ce dimanche à Grasse. Une victoire permettrait aux rugbymans dijonnais d’assurer leur maintien en Fédérale 1.

21 avril 2018 à 6h44 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Photo@K6FM

C’est une affaire qui aurait pu être bouclée depuis plusieurs semaines mais cela permet « d’entretenir le suspense et de continuer à faire vendre les journaux » comme l’a dit avec le sourire l’entraineur dijonnais Renaud Gourdon ce vendredi en conférence de presse. Le maintien en Fédérale 1 pourrait être définitivement acquis ce dimanche en cas de victoire des joueurs dijonnais à Grasse. Un déplacement important pour le Stade dijonnais qui, en plus de jouer face aux joueurs azuréens, va devoir aussi faire face à la chaleur quasi estivale de ce mois d’avril. « Un paramètre important à prendre en compte », selon Renaud Gourdon. 

Si les joueurs du Stade dijonnais perdent cette rencontre ce dimanche, ils devront s’imposer dimanche prochain face à l’équipe de Macon pour assurer leur maintien en Fédérale 1 et éviter une phase de PlayDowns qui les contraindrait à jouer encore jusqu’à fin juin. Sachant que l’équipe de Macon est leader du classement de Fédérale 1 (de la poule 4), mieux vaut donc pour le Stade Dijonnais assurer ses arrières et tout donner pour s’imposer dès ce dimanche face à l’équipe de Grasse (qui est avant dernière du classement). 

A noter pour ce déplacement, le retour à la compétition du demi d’ouverture dijonnais Andréa Rabago après une longue période d'absence pour blessure. 

Grasse / Stade Dijonnais, coup d’envoi ce dimanche à 15h.