Rencontre Dufay-Valls pour l'investissement régional et l'emploi

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a rencontré jeudi le Premier ministre Manuel Valls à son invitation. Ils ont partagé la nécessité d'une coopération forte entre l'Etat et la région Bourgogne-Franche-Comté pour faire face aux défis du territoire en matière de développement et d'emploi.

15 janvier 2016 à 8h34 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a rencontré jeudi le Premier ministre Manuel Valls à son invitation. Ils ont partagé la nécessité d'une coopération forte entre l'Etat et la région Bourgogne-Franche-Comté pour faire face aux défis du territoire en matière de développement et d'emploi.

Marie-Guite Dufay a demandé au Premier ministre le soutien de l'Etat pour accompagner de façon particulière les efforts des régions qui fusionnent compte tenu des enjeux auxquels elles sont confrontées.

Marie-Guite Dufay a également demandé au Premier ministre d'accélérer les investissements prévus dans le cadre du Contrat de Plan Etat-région (CPER) pour contribuer à la relance de l'activité économique et donc à l'emploi, en particulier dans le secteur des travaux publics. Elle a notamment évoqué certains chantiers routiers (RN 7 dans la Nièvre, RN 57 dans le Doubs), ferroviaires (ligne Lyon / Paray-le-Monial) et fluviaux (Port de Bourogne), qui nécessiteraient au moins 20 millions de crédits de l'Etat supplémentaires dans les trois mois qui viennent.

Marie-Guite Dufay a fait part au Premier ministre de sa mobilisation aux côtés de l'Etat pour mettre en �?uvre les engagements du Président de la République en matière de formation des demandeurs d'emploi, en parfaite cohérence avec ses propres engagements de mandat. Elle a proposé au Premier ministre d'expérimenter en Bourgogne-Franche-Comté des dispositifs innovants en matière d'apprentissage, d'orientation et de sécurisation des parcours professionnels, en reculant par exemple l'âge limite des apprentis de 25 à 30 ans.

Sur l'ensemble de ces sujets, le Premier ministre s'est montré particulièrement à l'écoute de la Présidente de région, et ils ont confirmé leur détermination commune pour faire de la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté une réussite pour tous leurs habitants.

Communiqué de presse