Rentrée scolaire : les mesures prises par la ville de Dijon

Alors que la rentrée scolaire avait lieu ce mardi matin, la ville de Dijon a détaillé les mesures et le budget de la commune consacré aux écoles de la ville avec 65 millions d’euros par an dédié à l’éducation des 0-25 ans, soit un quart de son budget de fonctionnement. Ci-dessous le communiqué.

1er septembre 2020 à 13h59 par la rédaction

K6 FM
Crédit: DR

Les actions menées par la Ville en faveur des enfants s'inscrivent dans une stratégie cohérente : le Projet Éducatif Global (PEG). Contribuant à l'égalité des enfants et des jeunes par l'éducation, le PEG ambitionne de permettre à tous les petits Dijonnais de bien grandir dans leur ville et de les accompagner dans l'apprentissage de la citoyenneté, en complémentarité avec l’École. La Ville s'occupe des enfants à plus d'un titre : les crèches, les accueils de loisirs périscolaires et extrascolaires, la restauration scolaire, le conservatoire à rayonnement régional, les bibliothèques, la Minoterie, les activités sportives… Les écoles occupent naturellement une place centrale au sein de ce vaste édifice éducatif.

Le contexte sanitaire liée à la Covid-19

La Ville est particulièrement attachée au retour à l’école de l’ensemble des élèves dijonnais à l’occasion de cette rentrée scolaire. Toutes les dispositions prévues dans le Protocole sanitaire de l’Education nationale seront mises en œuvre par les services municipaux : entretien et désinfection des locaux, application des gestes barrière, fourniture de gel hydro alcoolique et de masques pour les personnels municipaux, …

Les effectifs et la carte scolaire

- 77 écoles maternelles et élémentaires publiques / effectif prévisionnel : 10 108 élèves ;

- 9 écoles privées / effectif rentrée 2019 (prévisionnel 2020 non connu à date) : 2 962 élèves ;

> soit 13 070 élèves dans le 1er degré ;

> le solde des ouvertures et fermetures de classes dans les écoles publiques dijonnaises est positif, avec 16 classes de plus que l'année dernière. Depuis 2010, le solde des ouvertures/fermetures est positif chaque année.

Le dédoublement des classes en REP

Afin d'offrir des conditions d'apprentissage favorisées aux élèves des quartiers les plus en difficulté, la Ville accompagne l’Éducation nationale dans le dispositif de dédoublement des classes en REP :

> rentrée 2018 - dédoublement des CP en REP : ouverture de 12 classes supplémentaires ;

> rentrée 2019 - dédoublement des CE1 en REP : ouverture de 6 classes supplémentaires ;

> rentrée 2020 - dédoublement des grandes sections de maternelle en REP : ouverture de 4 classes supplémentaires.

Les travaux dans les 77 écoles

Ces dernières années, la Ville a engagé plus de 62 millions d'euros pour réaliser des travaux dans les écoles, les accueils périscolaires et les accueils extrascolaires, en vue d'améliorer le cadre d'apprentissage et de loisirs des enfants.

En 2020, la Ville y consacre 2,2 millions d'euros, avec notamment les opérations d'envergure suivantes :

- Rénovation intérieure de l’école élémentaire Mansart – 2ème tranche (394 000 €) ;

- Rénovation énergétique du groupe scolaire Lamartine – 3ème tranche (250 000 €) ;

- Aménagement d’une salle de classe et rénovation intérieure du bâtiment « logements » du groupe scolaire Lamartine (123 000 €) ;

- Réfection des façades du groupe scolaire Petit Bernard (252 000 €) ;

- Réfection de la façade de l'école maternelle York et installation de volets roulants

(100 000 €).

La préoccupation environnementale est prise en compte depuis plusieurs années dans l’élaboration du programme de travaux dans les écoles, intégrant le volet du confort thermique des élèves et des équipes pédagogiques, avec notamment :

- la suppression progressive des bâtiments préfabriqués ;

- la construction de nouveaux bâtiments répondant aux normes de la réglementation thermique en vigueur ;

- les rénovations thermiques du bâti (selon les préconisations d’audits énergétiques préalables) : isolation thermique extérieure, changement des menuiseries, mise en place de systèmes de ventilation ;

- les travaux de rénovation et d’isolation des toitures ;

- ou encore l’installation de volets roulants ou stores extérieurs ou brise-soleil sur les façades des écoles les plus exposées.

La mise à disposition d'équipes municipales pluridisciplinaires qualifiées au service des enfants

> Près de 1 100 agents œuvrent chaque jour dans les écoles : 110 ATSEM, 580 animateurs et plus de 400 agents d'entretien et de restauration ;

> La Ville développe depuis plusieurs années une politique globale de professionnalisation des personnels municipaux (formation continue, formations qualifiantes, apprentissage...).

Des équipements informatiques à la pointe

En 2018 et 2019, la ville de Dijon a déployé dans les écoles élémentaires des Chromebook, matériel performant pour enrichir les enseignements. Aujourd’hui, ce sont

1 300 appareils qui ont été installés pour un montant total de 500 000 €.

Des crédits de fonctionnement pour les élèves

39 € par élève sont alloués aux enseignants, soit un budget annuel de 398 000 € pour leur permettre d'acheter des fournitures scolaires, des manuels et du matériel pédagogique.

La restauration scolaire : l'excellence en matière de qualité et développement durable

La ville de Dijon assure elle-même la production de 8 000 repas par jour. Les restaurants scolaires proposent une alimentation équilibrée, des produits frais, bio, locaux et de saison dans l’objectif du projet Alimentation durable 2030 porté par Dijon métropole. Dans l’assiette des petits Dijonnais : 20 % de produits locaux, 35 % de produits bio, 1 menu végétarien par semaine.

La lutte contre le gaspillage alimentaire se poursuit et la collecte sélective des bios déchets, transformés en compost, est par ailleurs mise en place sur plusieurs sites. Le service des enfants à table a évolué. Les équipes impliquent davantage les enfants dans le déroulé du temps de repas. Cette action s'inscrit résolument dans une volonté éducative. Elle vise le développement de leur autonomie dans la vie quotidienne et participe à l'acquisition de savoir-être favorables à leur épanouissement au sein d'un collectif, de façon naturellement progressive et adaptée à leur âge et à leur évolution au cours de l'année.

> Quelques repères :

- 1 223 900 repas servis en 2019 (jusqu’à 8000 repas quotidiens) ;

- 9 350 enfants inscrits dans un restaurant scolaire en mars 2020 ;

- Près de 74% des enfants inscrits déjeunent quotidiennement dans les restaurants scolaires ;

Des accueils de loisirs : priorité au bien-être des enfants

Avant ou après la classe (temps périscolaire) et pendant les vacances scolaires (temps extrascolaires), de 7 h à 19 h, la Ville accueille les enfants et leur propose des activités de découverte et d'éveil, indispensables pour bien grandir, pour favoriser le vivre ensemble et développer la citoyenneté.

> En chiffre :

-       63 accueils périscolaires :

    1 100 enfants à l'accueil du matin ;

    6 000 enfants à la restauration municipale ;

    4 000 enfants au temps d'accueil périscolaire de 16 h 05 à 16 h 50 ;

    1 700 enfants à l'accueil périscolaire à partir de 16 h 50 ; 

-       15 accueils de loisirs extrascolaires (mercredi après-midi et vacances scolaires)

Les orientations des structures de loisirs municipales pour l’année 2020-2021 :

- Favoriser un accueil des enfants et familles de qualité, dans le cadre d’un retour à l’école pour tous, adapté à la situation sanitaire ;

- Poursuivre le travail engagé autour de la qualité éducative du temps du repas ;

- Faciliter l’inclusion des enfants en situation de handicap et des enfants à besoins éducatifs particuliers ;

- Développer des projets éducatifs autour des trois axes suivants :

- projets éco-citoyens de sensibilisation aux enjeux écologiques : préservation de la biodiversité, lutte contre le réchauffement climatique, zéro plastique zéro déchet, ...

- projets de découverte de l’environnement et des ressources locales culturelles, patrimoniales, naturelles ;

- projets favorisant la créativité des enfants (les mercredis et pendant les vacances notamment).

Des interventions municipales sur le temps scolaire

La Ville propose aux enseignants des écoles maternelles et élémentaires des séances qui se déroulent sur le temps scolaire, dispensées par des agents municipaux ou des intervenants professionnels rémunérés par la collectivité : sports collectifs, natation, initiation musicale, projets artistiques ou résidences d'artistes, actions environnementales, prévention à la santé, … Chaque année, 8 400 heures (soit l'équivalent de près de 4 jours pour chaque classe) sont donc assurées, auxquelles s'ajoutent les sorties dans les musées, à l'Opéra, au Jardin des sciences ou encore à la piste de sécurité routière...