Rubgy bourguignon : "On a autre chose à faire que de polémiquer" J.F. Contant

Accusé d'avoir localement tronqué la campagne pour la présidence de la FFR et désormais visé par une demande de démission, le président du rugby bourguignon Jean-François Contant répond sur K6FM à celui du Stade Dijonnais Pascal Gautheron. Il souhaite montrer patte blanche.

12 janvier 2017 à 16h41 par 45

K6 FM

Accusé d'avoir localement tronqué la campagne pour la présidence de la FFR et désormais visé par une demande de démission, le président du rugby bourguignon Jean-François Contant répond sur K6FM à celui du Stade DIjonnais Pascal Gautheron. Il souhaite montrer patte blanche. 

En Bourgogne, le rugby est secoué depuis l'élection en décembre dernier de Bernard Laporte à la tête de la Fédération Française de Rugby, en lieu et place de l'historique Pierre Camou. Jean-François Contant, président du comité régional de rugby, est accusé par le président du club de Dijon Pascal Gautheron d'avoir fait pression sur plusieurs clubs bourguignons pour qu'ils donnent leur voix à Pierre Camou. 

Finalement, Camou fut battu dans les urnes. Dans les Vieux du Stade, Pascal Gautheron a réitéré sa demande de démission de Jean-Fançois Contant, jugé désormais "illégitime à gérer les affaires du rugby bourguignon après avoir confisqué la démocratie(écoutez en détail)

En réponse, Contant l'assure : " Nous allons suivre localement le programme du président Laporte. Je ne m'opposerai à rien contrairement à ce qui a été dit. Oui, j'étais sur la liste de Pierre Camou. Mais l'élection de Laporte n'implique pas mon éviction pour autant. Quand on change de président en politique, on ne change pas tous les maires de l'opposition."

Sur sa manière de faire campagne, le président bourguignon s'oppose également : " Je n'ai jamais volé la démocratie ou agi de façon malveillante " assure J.F. Contant. " La campagne a été rude. Les soutiens de Laporte n'ont pas été plus tendre que nous. Nous n'avons fait que répondre"

Pour "remettre le rugby et le jeu au coeur de nos discussions", le président bourguignon annonce qu'il remettra quand même son mandat en jeu à l'occasion d'un vote du comité dans les prochains jours " On verra ce qu'il se passera. Mais je ne comprends pas la volonté de Pascal Gautheron de vouloir ma place. J'ai été réélu à 98% des voix il y a moins de 5 mois. Et dans le programme de B. Laporte, les comités sont amenés à devenir des Ligues qui devront réélire des présidents. Notre comité et mon poste seront donc dissous dans quelques mois."

Dire qu'il y a eu pression et manigance ne sert à rien " poursuit Jean-François Contant, " il n'y a pas de fronde des clubs bourguignons contre moi. Pascal Gautheron est seul avec son lance-pierre."

Désireux de rester en place jusqu'au bout de l'existence du comité, Jean-françois Contant réfléchit encore à se présenter comme candidat à la future Ligue de Bourgogne de rugby : " Le comité, c'est 8 heures par jour à gérer des problèmes. �? un moment donné, je passerai la main. Mais ça ne sera pas parce qu'on m'y aura forcer."

Yoann Olid