Rubgy - Faillite de Chalon : "On donne une mauvaise image du rugby" pour Jean-François Contant

Invité dans les Vieux du Stade à s'expliquer sur le dossier de la faillite du club de Chalon et ses propositions pour terminer la saison, le président du comité de Bourgogne de rugby Jean-François Contant assure vouloir sauver les jeunes du club et l'image du rugby, écornée par cette affaire.

26 janvier 2016 à 3h49 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Invit� dans les Vieux du Stade � s'expliquer sur le dossier de la faillite du club de Chalon et ses propositions pour terminer la saison, le pr�sident du comit� de Bourgogne de rugby Jean-Fran�ois Contant assure vouloir sauver les jeunes du club et l'image du rugby, �corn�e par cette affaire.

Alors que la liquidation du club de rugby de Chalon semble in�vitable, le pr�sident bourguignon avait tent� la semaine derni�re d'�viter un forfait g�n�ral de l'�quipe engag�e en F�d�rale 1, en proposant aux jeunes et joueurs professionnels volontaires de terminer la saison sans r�mun�ration. �Un club qui ferme en cours de saison, ce n'est pas seulement l'�quipe premi�re qui en subit les d�g�ts. Les professionnels retrouveront des clubs. C'est les 160 jeunes qui jouent dans les sections en dessous qui sont en p�ril. J'ai cherch� des solutions pour assurer une fin de saison � tous ces jeunes� se justifie le pr�sident du comit�.

Dans la balance, il y a aussi l'avenir de Nevers, figure de proue du rubgy bourguignon, qui se bat pour l'accession en Pro D2 (la Ligue 2 du rugby,ndlr). Hors, un forfait de Chalon en cours de saison annulerait tous les points pris contre cette �quipe et compliquerait la t�che des Nivernais. �Je ne cache pas qu'�viter les dommages collat�raux pour Nevers sont aussi une de mes motivations� assure Jean-Fran�ois Contant �mais �a ne sera pas le seul club impact�. C'est surtout une tr�s mauvaise image du rugby que l'on donne � tous nos jeunes si on ne trouve pas de solution�.

Relanc� par le manager du Stade Dijonnais Mariano Rabago sur sa proposition faite aux joueurs chalonnais, le pr�sident comprend le refus de certains de terminer la saison sans �tre pay�s. Lui qui avait propos� � certains jeunes des sections inf�rieures de prendre une place dans l'�quipe premi�re assure �avoir pris en compte la dangerosit� de placer des jeunes face � des �quipes de F�d�rale 1. On aurait pu adapter un peu les rencontres pour �viter de mettre la sant� de ces jeunes en danger� conclue-t-il.

L'�pisode chalonnais pourrait prendre rapidement fin. Selon toute vraisemblance, la liquidation judiciaire du club sera prononc�e par le tribunal d�but f�vrier.