Salon Apprentissimo à Dijon : « L'alternance est une des solutions au chômage»

Le Salon Apprentissimo ouvre ses portes ce mardi à Dijon pour deux jours. Professionnels et jeunes à la recherche de contrats d'apprentissage et d'alternance ont rendez-vous des expositions. Pour le président de la CCI Côte-d'Or qui organise l'événement, c'est un moyen de répondre aux problématiques actuelles.

10 avril 2017 à 23h53 par 45

K6 FM

Le Salon Apprentissimo ouvre ses portes ce mardi � Dijon pour deux jours. Professionnels et jeunes � la recherche de contrats d'apprentissage et d'alternance ont rendez-vous des expositions. Pour le pr�sident de la CCI C�te-d'Or qui organise l'�v�nement, c'est un moyen de r�pondre aux probl�matiques actuelles.


La 8e �dition du salon Apprentissimo Bourgogne ouvre ses portes ce mardi 11 avril � 10h, offrant la possibilit� � des jeunes et ceux en reconversion professionnelle de rentrer en contact avec les professionnels locaux et les organismes de formation : plus de 50 CFA y sont repr�sent�s et 400 offres d'alternances � pouvoir, � travers 4 villages th�matiques : M�tiers, Conseil, Recrutement, Multim�dia.


Si la CCI C�te-d'Or mets une nouvelle fois le paquet sur ce salon, c'est que son pr�sident y croit : � L'alternance, c'est un pied et demi dans le monde du travail. Le but c'est qu'un apprenti se forme dans une entreprise et y reste une fois son dipl�me obtenu. C'est gagnant-gagnant pour l'entreprise et l'apprenti � nous confie Xavier Mirepoix.


Le pr�sident c�te-d'orien prend en exemple la r�ussite de certains pays voisins comme l'Allemagne, o� l'alternance et l'apprentissage sont extr�mement d�velopp�s : � Regardez le pr�sident actuel de Volkswagen en Allemagne, qui a commenc� comme apprenti sur la cha�ne de montage. Pour l'entreprise, c'est une possibilit� de former un homme qui peut devenir un �l�ment cl� du d�veloppement d'une entreprise.


Par chance, la Bourgogne-Franche-Comt� sera l'un des territoires qui exp�rimentera dans les prochains mois l'extension du contrat d'apprentissage jusqu'� l'�ge de 30 ans.


Avec entre 400 000 et 500 000 en France, l'apprentissage marche dans notre pays, mais il ne �marche pas suffisamment et il faut toujours r�fl�chir, comme on le fait avec ce salon, � des moyens de mettre en avant ce genre de formation. En tant que pr�sident r�engag� dans une nouvelle mandature � la CCI, ce sera un des axes forts, car j'y crois. � conclut Xavier Mirepoix.


D�couvrez les infos pratiques et temps forts de ce salon en cliquant ici.


Yoann Olid