Santé : Expérimentation à venir au CHU Dijon Bourgogne

Le CHU Dijon Bourgogne fait partie des 41 établissements de santé retenus pour l'expérimentation d'hôtels hospitaliers. Cette initiative est conçue pour éviter de surcharger les lits hospitaliers en proposant un hébergement non médicalisé aux patients qui ne nécessitent pas de soins médicaux particuliers, qui habitent seuls ou loin de l'hôpital.

5 août 2017 à 3h00 par Franck Pelloux

K6 FM

Le CHU Dijon Bourgogne fait partie des 41 établissements de santé retenus pour l'expérimentation d'hôtels hospitaliers. Cette initiative est conçue pour éviter de surcharger les lits hospitaliers en proposant un hébergement non médicalisé aux patients qui ne nécessitent pas de soins médicaux particuliers, qui habitent seuls ou loin de l'hôpital.

Les structures d'hôtels hospitaliers permettent de dissocier l'activité médicale de l'activité d'hébergement afin que les établissements de santé puissent se recentrer sur leur c�?ur de métier : le soin. Initié en 2014 par le précédent gouvernement, ce projet vise à améliorer la qualité de prise en charge des patients tout en accompagnant l'essor du recours à l'ambulatoire.

�? Dijon, la Maison de Parents constitue déjà un lieu de résidence pour les proches d'hospitalisés, pour les patients éloignés de leur domicile ainsi que pour ceux qui bénéficient d'une offre de soins ambulatoire. Installée à proximité immédiate de l'Hôpital François Mitterrand, cette structure, gérée par une association, a ouvert ses portes en 2000. Depuis cette date, le CHU Dijon Bourgogne et le Centre Georges-François Leclerc y ont recours pour héberger des patients, en amont ou en aval de leur prise en charge.

Le CHU Dijon Bourgogne sélectionné pour tester le dispositif des « hôtels hospitaliers »

Les Avantages des « hôtels hospitaliers » :

  • - Gain de confort pour les patients qui bénéficient d'un cadre reposant et calme
  • - Diminution des risques d'infections nosocomiales
  • �?�- Libération de lits dont l'occupation ne se justifie pas d'un point de vue médical
  • - �?largissement des critères d'éligibilité à la chirurgie ambulatoire
  • - Réalisation d'économies importantes pour l'Assurance Maladie

L'expérimentation nationale a pour objectif la généralisation de cette pratique aux avantages multiples. Les hébergements temporaires non médicalisés constituent une véritable opportunité pour le système de santé et une évaluation permettra d'apprécier tout l'intérêt de ce dispositif, tant pour les patients que pour les établissements de santé.