Saxoprint Ligue Magnus : le Dijon Hockey Club en ordre de bataille à Rouen

Après un break de 10 jours sur les patinoires françaises, les Ducs du Dijon Hockey Club ont rendez-vous à Rouen ce mardi soir pour un gros duel face aux Dragons. Le DHC tentera de garder la bonne dynamique entrevue contre Chamonix avant les Play-Downs.

13 février 2017 à 14h03 par 45

K6 FM

Après un break de 10 jours sur les patinoires françaises, les Ducs du Dijon Hockey Club ont rendez-vous à Rouen ce mardi soir pour un gros duel face aux Dragons. Le DHC tentera de garder la bonne dynamique entrevue contre Chamonix avant les Play-Downs.

Si une victoire sera difficile contre Rouen, le champion sortant qui occupe le troisième rang du classement à seulement deux petits points du leader gapençais, les Dijonnais doivent rester mobilisés avant deux matchs capitaux pour le maintien contre Nice, vendredi, et à Strasbourg (mardi prochain). La dernière victoire contre Chamonix (6-2) le 5 février dernier fut durement acquise après 6 défaites d'affilée. Dijon tourne donc le regard vers les concurrents au maintien, seuls adversaires contre lesquels les points resteront acquis d'ici le début des Play-Down.

Les Dragons, eux, sont déjà qualifiés et se préparent à disputer les play-offs. Les Rouennais sont la seconde attaque du championnat et entendent se présenter en phase finale au sommet de leur forme. Et cela doit se faire logiquement aux dépens des plus mal classés en saison régulière.

Mais malmenés par Chamonix-Morzine la semaine dernière (défaite 3-2) ou par Dijon à Besançon le 8 janvier (victoire 3-4 à la 58ème) les Dragons, à domicile, voudront éviter le piège tendu par des Bourguignons difficiles à cerner. Le tout, en devant gérer la préparation d'une finale de coupe de France forcément déjà dans un coin de la tête à jouer à l'AccordHotels Arena de Bercy cinq jours plus tard.

Du côté du Dijon HC, Jonathan Paredes l'entraîneur l'a affirmé en interview, « Les Ducs ne choisissent pas leurs matches. Toute victoire est bonne à prendre y compris contre une équipe ne participant pas à la poule de maintien.» 

�? trois jours d'un match capital à Nice, les Ducs devront apparaître à Rouen en bon ordre de bataille. 

Yoann Olid