SNCF : La ponctualité se dégrade sur le réseau TER bourguignon selon l'UFC Que Choisir

L'association de consommateur UFC Que Choisir publie cette semaine une analyse de la ponctualité des trains régionaux en Bourgogne Franche-Comté. Face à une augmentation des retards et l'absence de justification, elle demande la mobilisation des victimes et des candidats au Conseil Régional.

9 décembre 2015 à 1h24 par 45

K6 FM

L'association de consommateur UFC Que Choisir publie cette semaine une analyse de la ponctualité des trains régionaux en Bourgogne Franche-Comté. Face à une augmentation des retards et l'absence de justification, elle demande la mobilisation des victimes et des candidats au Conseil Régional.


Le rapport souligne tout d'abord une dégradation de la ponctualité des trains régionaux : " l'analyse des données officielles de la SNCF permet de mettre en évidence un taux de ponctualité de seulement 91 % sur les TER bourguignons. Cette piètre performance place notre région au 11ème rang français. Pire, malgré les investissements publics colossaux de la dernière décennie pour améliorer la situation, la performance s'est encore dégradée par rapport à 2014, où 91,2 % des trains avaient été ponctuels dans notre région". En comparaison, la plupart des trains régionaux en Allemagne ou en Autriche ont un taux de ponctualités supérieure à 95%.


Ces retards de 20 minutes en moyenne (donnée obtenue grace à l'application mobile Anti-retard lancée par l'UFC Que Choisir en mai dernier) n'ont d'ailleurs que très rarement d'explication, ce qui a le don d'exaspérer l'association : " En cinq mois, les voyageurs de notre région ont  remonté 997 incidents, 88 % concernant des retards et 12 % des annulations de trains. Et dans 60 % des cas, la SNCF n'a communiqué aucun motif d'explication aux voyageurs."



appli-contre-retards-ter-sncfEn pleine période d'éléctions régionales, et alors que le Conseil Régional a dans ces compétences la gestion des réseaux TER sur son territoire, l'UFC Que Choisir demande donc aux candidats à cette éléction de s'exprimer clairement et de s'engager pour améliorer le service ferroviaire régional." Les élections régionales de décembre doivent être l'occasion, pour les futures majorités régionales, de tout mettre en �?uvre pour enfin améliorer la situation des voyageurs TER. L'UFC-Que Choisir de Côte d'Or a ainsi interpelé les candidats pour obtenir une montée en puissance des mécanismes aujourd'hui embryonnaires de remboursement automatique en cas de retards récurrents sur les lignes TER et une politique de bonus/malus réellement incitative pour la SNCF, liée à des critères objectifs de ponctualité."


En attendant, elle invite les personnes victimes de retard régulier à signer une pétition sur quechoisir.org/transports demandant un remboursement à la SNCF.


Yoann Olid