Un épisode de pollution débute en Côte d’Or

En raison de la canicule, un épisode de pollution débute ce mercredi en Côte d’Or. Ci-dessous les informations transmises par l’ATMO (organisme qui mesure la qualité de l’air dans la région).

26 juin 2019 à 4h33 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

Les conditions météorologiques actuelles, marquées par un fort ensoleillement et des températures élevées, sont propices à la formation de l’ozone.

Du fait de la période de canicule que nous traversons, et en l’absence de vents, ce polluant va s’accumuler graduellement dans l’atmosphère au cours de la semaine. Nous prévoyons par conséquent un risque de dépassement du seuil d’information et de recommandation sur le département du Côte-d’Or à compter du mercredi 26 juin 2019 au matin. La situation devrait perdurer les prochains jours. Un nouveau point sera fait chaque matin jusqu’à la fin de l’épisode.

RECOMMANDATIONS SANITAIRES

Population générale

- Privilégiez les sorties courtes, ou demandant le moins d’effort.

- Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air. Celles à l'intérieur peuvent être maintenues.

Populations vulnérables

- Limitez les sorties durant l'après-midi, lorsque l’ensoleillement est à son maximum.

- En cas de gêne inhabituelle : fatigue, mal de gorge, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations ; prenez conseil auprès de votre médecin ou pharmacien.

 

RECOMMANDATIONS COMPORTEMENTALES

Pour tous :

- Il est rappelé que le brûlage des déchets à l’air libre est interdit, y compris les végétaux.

- Limitez les émissions de polluants :

Limitez l’usage des engins à moteur thermique (tondeuse à gazon, groupes électrogènes, …) ;

Sur la route, adaptez une conduite apaisée, coupez le moteur des véhicules à l’arrêt, limiter l’utilisation de la climatisation ;

Privilégiez les modes de déplacement non polluants ou en commun (bus, train, covoiturage) ; Différez les déplacements non indispensables, y compris professionnels ;

Réduisez votre vitesse hors agglomération ;

Limitez les travaux nécessitant l’usage de solvants.

 

Pour les industriels :

- Réduisez vos émissions de composés organiques volatils et d’oxydes d’azote.

- Assurez-vous du bon fonctionnement des dispositifs de dépollution, et, le cas échéant, mettre en place les dispositions prévues en cas de pollution de l’air dans les arrêtés d’exploitation

- Reportez la remise en route des installations à l’arrêt.

 

Exploitations agricoles :

- Evitez tout brûlage à l’air libre, ou action d’écobuage - Reportez les épandages.

Communiqué de l’ATMO