Un plan d'urgence pour l'agriculture présenté aux représentants Bourgogne-Franche-Comté

La présidente du Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté et la Préfète de Région ont reçu mercredi les représentants des agriculteurs pour annocner un plan de soutien d'urgence à l'agriculture régionale.

10 mars 2016 à 8h35 par 45

K6 FM

La présidente du Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté et la Préfète de Région ont reçu mercredi les représentants des agriculteurs pour annocner un plan de soutien d'urgence à l'agriculture régionale.

Les deux réprésentantes ont proposé aux agriculteurs un accompagnement en deux volets mobilisant la politique agricole et de développement rural de l'Etat et les moyens de la Région Bourgogne-Franche-Comté.
Le premier volet concerne les aides conjoncturelles pour permettre aux éleveurs de faire face à la crise, en particulier avec le fonds d'allégement des charges (FAC) relevant du plan de soutien à l'élevage national qui permet d'aider les éleveurs les plus endettés et fragilisés, avec une proposi- tion de répartition d'une seconde enveloppe en 2016. 

Le deuxième volet d'action relève d'aides structurelles pour les filières courtes et longues, afin d'améliorer leur compétitivité. Sur les actions structurelles, Marie-Guite Dufay a rappelé ses en- gagements pour le lancement rapide d'un audit des filières en lien étroit avec la profession, afin d'identifier localement les mesures structurelles aptes à débloquer les situations de crise et à accom- pagner la modernisation des exploitations. Elle a rappelé son souhait de travailler à la dynamisation des circuits-courts et aux achats de productions locales en incitant notamment les lycées de la Région à privilégier les approvisionnements locaux. Elle a rappelé sa volonté d'impulser une dé- marche collective régionale pour préserver les terres agricoles, de préparer la clause de revoyure des fonds européens pour tenir compte des difficultés des producteurs et augmenter les financements consacrés à l'agriculture Bio et d'accélérer, avec l'ensemble des Régions, le lobbying auprès de l'Etat et de l'Union Européenne pour simplifier les normes qui s'appliquent aux agriculteurs.

De son côté, la Préfète de région a rappelé les mesures conjoncturelles mises en place par l'Etat :
- aides en trésorerie pour plus de 3000 dossiers, à hauteur de 8,4M�?� en 2015 complétée par �?�une seconde enveloppe en février 2016,
- restructuration des dettes pour plus de 290 dossiers pour environ 0,7M�?�
- allégement des charges sociales (MSA) et fiscales (DRFiP). 

Communiqué de presse