Une campagne de pub pro migrants dans les rues de Dijon

Depuis quelques jours, une soixantaine d'affiches provocatrices ornent les arrêts de bus de la Ville de Dijon et dénoncent les clichés autour des migrants. Une démarche unique en France, à l'initiative de l'association de défense des migrants : la Cimade.

23 novembre 2016 à 5h31 par 45

K6 FM

Depuis quelques jours, une soixantaine d'affiches provocatrices ornent les arrêts de bus de la Ville de Dijon et dénoncent les clichés autour des migrants. Une démarche unique en France, à l'initiative de l'association de défense des migrants : la Cimade.

Sur ces affiches qui occupent désormais les panneaux publicitaires des bus et des tramways, des photos de réfugiés, souvent dévêtus. Sur leur peau : les habituels clichés qu'ils véhiculent. De voleurs profiteur, en passant par terroriste et voleurs, les mots sont durs. �? côté d'eux, un texte qui tranche : leur véritable histoire. Comment ils ont fui un pays en guerre, dû abandonner leur famille, etc...

Cette campagne publicitaire, diffusée à Dijon jusqu'au 29 novembre, est à l'initiative de la CIMADE, le "Comité inter mouvements auprès des évacués", association de défenses des migrants qui compte environ 45 personnes à Dijon.

Les affiches invitent à signer une pétition sur internet, à rejoindre un mouvement "plus humain", et à porter un autre regard sur les migrants, dont une soixantaine ont été accueillis à Dijon ces dernières semaines suite au démantèlement de la jungle de Calais.

Yoann Olid