Une dijonnaise à la coupe du monde de hockey sur gazon

Une dijonnaise participe à partir de ce vendredi à la coupe du monde de hockey sur gazon qui se déroule en Espagne. L’occasion de s’intéresser à ce sport peu connu.

27 juillet 2018 à 6h29 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Photo@K6FM

C’est une pratique très peu médiatisée en France, le hockey sur gazon reste dans l’ombre du hockey sur glace. La Cité des Ducs compte depuis 2 ans un club qui compte une dizaine d’adhérents. Nous avons pu assister il y a quelques jours à une séance d’entrainement de ce club sur un terrain du quartier des Grésilles.

Parmi les joueurs sur le terrain ce soir-là, il y avait Sandra le Bourhis, gardienne de but qui est également membre de l’équipe de France et qui participe à partir de ce vendredi à la coupe du monde en Espagne. Alors quelles sont les différences et les similitudes entre le hockey sur gazon et le hockey sur glace ? « C’est un sport collectif qui se joue avec une crosse, c’est le seul point commun », nous confie Julien Quayle, président du club de Dijon. Le hockey sur gazon se joue avec une balle ronde en plastique dure, le terrain est plus grand et on ne peut jouer qu’avec un seul côté de la crosse. C’est aussi un sport physique mais où il y a beaucoup moins de contact qu’en hockey sur glace.

Julien Quayle, le président du club de Dijon, compte développer son association et pour cela, il compte notamment sur le projet de la ville de Dijon de devenir l’une des bases arrière de Paris 2024.

Ecoutez (en cliquant sur le bouton ci-dessous) l’interview complète de Julien Quayle et de Sandra le Bourhis.