Parc des Expos de Dijon : la gestion par GL Events est reportée

La ville de Dijon, après avoir annoncé début décembre avoir choisi GL-Events pour reprendre la gestion du parc des expositions, ne leur cédera finalement pas dans l'immédiat. Et ce, suite à un recours judiciaire de Dijon Congrexpo, l'ancien délégataire.

30 décembre 2022 à 12h13 par La rédaction Courville

Parc des expositions
Crédit: Photo K6FM Illustration

Voici le communiqué de François Rebsamen :

« Dans le cadre de l’exploitation du Parc des Expositions et du Palais des Congrès dont elle est propriétaire, la ville de Dijon avait conclu une convention de délégation de service public avec l’association Dijon-Congrexpo. En vue du renouvellement de cette délégation, la Ville a lancé une consultation à l’issue de laquelle le conseil municipal, après examen des offres par la commission de délégation de service public, a confié la nouvelle délégation au groupement GL Events – CCI Dijon métropole de Bourgogne. Cette nouvelle délégation est assortie du projet de la Ville de lancer, sous sa maîtrise d’ouvrage, un important programme de rénovation du Parc des Expositions, qu’elle a l’ambition de moderniser, dans le cadre de sa politique d’attractivité économique, touristique et commerciale, projet porté à la connaissance des deux candidats.

Informés notamment des principaux éléments de programme et de la définition de la mission d’assistance à maitrise d’ouvrage prévue par la future délégation, les deux candidats ont remis leurs offres finales, dont l’analyse a conduit à juger de la supériorité de l’offre proposée par le groupement GL Events-CCI. Le 16 décembre, à la veille des congés de Noël, Dijon-Congrexpo, candidat non retenu, a déposé auprès du tribunal administratif un référé précontractuel visant à annuler la procédure. La Ville a découvert à cette date que toutes les informations utiles ne lui avaient pas été transmises par le délégataire sortant.

Afin qu’aucun contentieux ne vienne entraver l’exploitation du Parc des Expositions et du Palais des Congrès et avant de relancer, le moment venu, un processus d’attribution équitable, serein et sérieux, j’ai, sur le conseil de mon directeur général des services et des avocats de la Ville, pris la décision de déclarer la procédure de passation sans suite, de ne pas procéder à la signature du contrat à conclure avec le groupement GL Events-CCI et de proposer à l’assemblée délibérante la reprise de la gestion du Parc des Expositions en régie municipale, pendant la phase des travaux de modernisation.

Bien évidemment, la ville de Dijon va continuer à assurer toutes les prestations associées au Palais de la foire et au Parc des Expositions, qu’elle entend développer notamment grâce à la création d’un bureau des congrès. Sans attendre, je demande aux services de la Ville, dans cette perspective, d’établir avec l’association Dijon-Congrexpo les liens nécessaires pour assurer dans de bonnes conditions la reprise du personnel et de tous les contrats afférents à ce grand équipement public de la ville de Dijon.

Je rappelle pour conclure l’attachement de la Ville à son Parc des Expositions et Palais des Congrès et surtout sa volonté d’une poursuite de l’activité et des manifestations qui pourront s’y dérouler, dont la foire de Dijon, au service des Dijonnais et de l’attractivité du territoire. »