Avez-vous aperçu un ver luisant dans la nuit ?

L'enquête participative sur les vers luisants est en cours et se déroulera jusqu'au 31 août dans la région. La société d'histoire naturelle d'Autun-observatoire de la faune de Bourgogne invite tout un chacun à noter ses observations et à les saisir en ligne.

24 juillet 2022 à 11h00 par la rédaction

L'enquête participative sur les vers luisants est en cours
L'enquête participative sur les vers luisants est en cours
Crédit: Photo DR

Ce sont les femelles que l’on repère dans la nuit grâce à la petite lumière verte qu’elles émettent pour attirer les mâles. En effet, chez cette espèce, la femelle ne possède pas d’ailes et doit donc adapter sa stratégie pour attirer à elles les mâles qui eux sont ailés. Bien qu’on l’appelle « ver » luisant, il s’agit bien d’un insecte de la famille des Lampyridés et appartenant à l’ordre des coléoptères, comme les coccinelles et les scarabées. Alliés des jardiniers, ils sont les prédateurs des limaces et autres escargots. Leur disparition peut d’ailleurs s’expliquer par l’utilisation croissante de produits phytosanitaires détruisant leurs proies, mais aussi par l’éclairage nocturne permanent et bien sûr l’artificialisation croissante des sols.

D’autres insectes, plus rares, comme la Luciole à ailes courtes (Phosphaenushemipterus) émettent elles-aussi de la lumière, mais d’intensité beaucoup plus faible que chez les vers luisants. Cette espèce n’est d’ailleurs recensée que sur quelques communes en Bourgogne-Franche-Comté… Également, la luciole (Luciolalusitanica), espèce principalement présente dans le sud de la France, a quant à elle été découverte il y a quelques années du côté de la Franche-Comté, dans un village du Doubs. Il n’est pas improbable que d’autres espèces, plus rares et discrètes, vivent dans notre région.

DES ENQUÊTES QUI PORTENT LEURS FRUITS

En 2015, le Groupe Associatif Estuaire et Labocea-CNRS lançaient une enquête nationale sur les vers luisants. Cette année encore, nos associations se font les relais locaux de cette opération de sciences participatives en région afin de collecter un maximum d’informations sur leur répartition. En 2021, grâce à l’enquête, 402 observations ont été notées en Bourgogne-Franche-Comté. 256 communes ont fait l’objet d’au moins une observation de Ver luisant, et 181 étaient des communes qui ne disposaient d’aucune donnée de l’espèce jusque là ! La connaissance de cette espèce sur notre territoire a donc significativement augmenté ! Les données collectées sont plutôt bien réparties sur le territoire, nous laissant supposer que le Ver luisant est certainement présent sur l’ensemble de la Bourgogne-Franche-Comté. On peut néanmoins observer quelques zones blanches dont une principale qui se dessine au centre de la Nièvre. Cette absence de donnée est certainement liée à un manque d’observateur plutôt qu’une réelle absence de l’espèce… Un bilan détaillé des données collectées lors de la dernière enquête 2021 est disponible en ligne

COMMENT PARTICIPER ?

Il est possible de transmettre très simplement ses observations grâce à un formulaire accessible en ligne. Côté́ Bourgogne, rendez-vous sur le site dédié. Ajoutez une photo afin de faciliter la validation de la donnée.