COVID-19 : la vaccination des enfants fragiles est lancée en Bourgogne-Franche-Comté

La campagne de vaccination des enfants de 5 à 11 ans à risque de forme grave du Covid-19 a débuté en Bourgogne-Franche-Comté. Ci-dessous le communiqué de l’ARS de la région.

16 décembre 2021 à 16h14 par Dimitri Coutand

COVID-19 : la vaccination des enfants fragiles est lancée en Bourgogne-Franche-Comté
L'ARS BFC a lancé ce mercredi la campagne de vaccination pour les enfants fragiles de 5 à 11 ans
Crédit: Photo d'illustration K6FM

Obésité, diabète, cardiopathies congénitales... Ie 30 novembre dernier, la Haute Autorité de Santé (HAS) a rendu un avis recommandant la vaccination pour tous les enfants de 5 à 11 ans présentant un risque de forme grave du Covid-19 et pour tous ceux vivant dans l'entourage de personnes immuno- déprimées ou vulnérables, non protégées par la vaccination.

Ce mercredi 15 décembre, cette nouvelle séquence de la campagne vaccinale a été lancée. De 2 à 6 centres de vaccination par département vont assurer la vaccination pédiatrique en Bourgogne-Franche- Comté (consulter la Iiste complète ici). Des premiers créneaux sont d'ores et déjà proposés sur les plateformes de rendez-vous habituelles, et d'autres créneaux seront   prochainement et régulièrement ouverts.

La bonne répartition des centres sur le territoire garantit un accès équitable à l'ensemble de la population concernée. Ces vaccinations sont aussi possibles en ville auprès des professionnels qui suivent les enfants ou dans les établissements de santé, si le suivi est hospitalier.

Forme pédiatrique, dosage spécifique

Dans les centres de vaccination, des lignes de vaccination dédiées sont prévues, le vaccin, à ARN messager, étant dosé dans une forme pédiatrique par définition adaptée à l'enfant. Une consultation pré-vaccinale systématique est réalisée par un médecin.

Des avis complémentaires des autorités scientifiques indépendantes, en particulier de la HAS, sont attendus concernant l'ouverture et les modalités de la campagne de vaccination à l'ensemble des 5-11 ans.

L'ARS et les préfectures de chaque département se mobilisent dans la préparation technique et logistique de cette nouvelle étape de la campagne de vaccination portée par les professionnels de santé, les sapeurs-pompiers, et l'ensemble des acteurs engagés depuis des mois dans la lutte contre l'épidémie.

La liste des pathologies prioritaires définie par la Haute Autorité de Santé (HAS) et complétée par le Conseil d'Orientation de la Stratégie vaccinale (COSV)

  • Cardiopathies congénitales non corrigées
  • Asthmes pour lesquels il existe une nécessité de recours aux corticoïdes par voie générale, ou ayant nécessité une hospitalisation ou ALD
  • Maladies hépatiques chroniques
  • Maladies cardiaques et respiratoires chroniques
  • Cancer en cours de traitement
  • Maladie rénale chronique
  • Handicap neuromusculaire sévère
  • Maladies neurologiques
  • Immunodéficience primitive ou secondaire (infection par le VIH ou induite par médicaments)
  • Obésité
  • Diabète
  • Hémopathies malignes
  • Drépanocytose
  • Trisomie 21