Et si vous donniez votre plasma ?

Depuis le début du mois de mars, l’Etablissement français du sang Bourgogne Franche-Comté a débuté sa deuxième campagne de sensibilisation au don de plasma.

21 mars 2022 à 6h30 par la rédaction

Et si vous donniez votre plasma ?
La Maison du don à Dijon (2 rue du Stade)
Crédit: EFS

« Vos semaines passent trop vite ? Arrêtez le temps lors d’un don de plasma ! » C’est à travers ce slogan que l’Etablissement français du sang Bourgogne Franche-Comté signe sa 2ème campagne de sensibilisation au don de plasma. Après une 1ère campagne en 2021 qui avait participé à doubler le nombre de nouveaux donneurs mensuels en mars dernier (moyenne mensuelle 2021 à 107), l’EFS incite à nouveau l’ensemble des citoyens, qu’ils soient déjà donneurs de sang ou non, à venir prendre une pause solidaire d’1h30 pour découvrir le don de plasma.

1h30 pour penser à soi ... tout en sauvant des vies !

Les heures, les jours et les semaines défilent ... et nous voilà déjà début mars ! À ceux qui partagent le constat que le temps passe trop vite, l’EFS propose une solution : prendre une pause en donnant son plasma. Un peu plus long qu’un don de sang au total - 1h30 en tout au lieu d’1h - le don de plasma offre l’opportunité de mettre en pause le rythme effréné du quotidien pour lire, buller, écouter de la musique, ou pour faire toutes ces petites choses pour lesquelles ce n’est jamais le moment, comme trier ses photos, créer de nouvelles playlists, trouver de nouvelles recettes de bons plats, etc. Puis à la fin de ce temps pour soi, la promesse surtout de se sentir utile et nécessaire à la vie d’autrui !

Don de sang et don de plasma : quelle différence ?

Un don de sang permet de recueillir les 3 composants essentiels aux patients : globules rouges, plaquettes et plasma. Lors d’un don de plasma, l’EFS n’extrait que le plasma du sang du donneur et lui restitue les autres composants. Cette méthode permet de récolter deux à quatre fois plus de plasma que lors d’un don de sang !

Ces dons de plasma, qu’ils servent en transfusion ou en médicaments, permettent aujourd’hui à des milliers de malades de recouvrer la santé et d’améliorer leur quotidien. Pour tous ces patients dont les besoins sont en constante augmentation, l’EFS ne peut pas compter exclusivement sur la quantité de plasma prélevée lors d’un don de sang.

En 2022, 18 950 dons de plasma sont nécessaires en région Bourgogne Franche-Comté, soit une énorme augmentation de 31% par rapport aux dons réalisés en 2021. Cette augmentation révèle l’augmentation des besoins nationaux en immunoglobulines (médicaments dérivés du plasma) dont la crise a mis en exergue une insuffisance au niveau mondial. Alors relevez le défi avec nous, devenez donneur de plasma !

En pratique...

  • Le don de plasma est sur rendez-vous uniquement
  • Un donneur peut donner jusqu’à 24 fois par an en respectant un délai de 2 semaines entre un don de plasma et tout autre don
  • L’ensemble du don dure environ 1h30, le prélèvement en lui-même à peine 1h.

Démêlons le vrai du faux !

Je ne peux pas donner mon sang, par contre je peux donner mon plasma.

VRAI : Sachez que parfois, lorsqu’on ne peut pas donner son sang, il est quand même possible de donner son plasma ! En effet, les contre-indications sont différentes pour les deux types de don, alors il ne faut pas hésiter à tester son éligibilité sur le site ou l’appli Don de sang.

Un don de plasma dure très longtemps, je dois bloquer mon après-midi pour donner.

FAUX : S'il est un peu plus long qu'un don de sang, un don de plasma ne prend qu'1h30 entre le moment où le donneur remplit le questionnaire pré-don et celui où il quitte la Maison du don. De quoi stopper un rythme effréné et prendre du temps pour soi tout en sauvant des vies !

Donner son plasma est plus douloureux que donner son sang.

FAUX : Personne n'aime les piqûres, mais le don de plasma ne fait pas plus mal qu'un don de sang ou une prise de sang réalisée en laboratoire. Le prélèvement est réalisé par un personnel qualifié, spécialement formé et qui veille à votre bien-être.

Le don de plasma est moins fatiguant qu’un don de sang.

VRAI : Lors d’un don de plasma, les globules rouges présents dans votre sang, et qui sont plus longues à recréer par votre organisme, ne sont pas prélevées. Puisque le plasma est composé à 90% d’eau, il se régénère très vite, il suffit de bien s’hydrater avant et après le don !

A Dijon, vous pouvez donner votre plasma à la Maison du don, au 2 rue du Stade.