François Rebsamen s’oppose à la destruction de la chapelle Saint Louis

Pierre Pribetich, adjoint en charge de l’urbanisme, a reçu ce mercredi le collectif dit de la Chapelle Saint Louis pour les informer que François Rebsamen a opposé un refus à la demande de certificat d’urbanisme opérationnel déposée auprès des services de l’urbanisme de la métropole.

26 janvier 2022 à 18h57 par la rédaction

François Rebsamen (ici avec Nathalie Koenders) s’oppose à la destruction de la Chapelle Saint Louis
François Rebsamen (ici avec Nathalie Koenders) s’oppose à la destruction de la Chapelle Saint Louis
Crédit: Photo archive K6FM

En conformité avec les règles du plan local d’urbanisme intercommunal - habitat et déplacements (PLUI-hd), cette décision administrative vient empêcher la destruction de la Chapelle Saint Louis, et respectera le caractère pavillonnaire du quartier des Rotondes.

« Le maire de Dijon était très soucieux de ce dossier. On voit là la concrétisation de l’esprit du PLUI-hd qui respecte et valorise les quartiers de notre belle capitale régionale » a ajouté Pierre PRIBETICH.

Pleinement intégrée dans son environnement, la Chapelle Saint Louis fait partie des biens immobiliers identifiés par le Diocèse de Dijon dont la vente pourrait abonder le fonds d’indemnisation des victimes de pédocriminalité, estimées à 330 000 selon le rapport Sauvé paru le 5 octobre dernier, après deux ans et demi de travaux de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église.