La pénurie de carburant a affecté la fréquentation des collectes de sang

L’établissement français du sang indique ce jeudi que le contexte socio-économique, et en particulier la pénurie de carburant, a eu un impact sur la mobilisation des donneurs ces dernières semaines.

27 octobre 2022 à 12h00 par la rédaction

A Dijon comme ailleurs, les besoins de l'établissement français du sang sont quotidiens
A Dijon comme ailleurs, les besoins de l'établissement français du sang sont quotidiens
Crédit: Photo d’illustration / Amandine Dirand

Les actualités ont régulièrement un impact sur la fréquentation des collectes : vacances, grèves ou encore météo peuvent perturber la vie des Français et donc des donneurs. Ces dernières semaines, c’est la pénurie de carburant qui est en cause : un nombre important de donneurs se sont vus dans l’obligation d’annuler leur rendez-vous pour un don de sang, faute de pouvoir se déplacer. En conséquences, les réserves de sang ont rapidement chuté.

Hervé Meinrad, Directeur national de la Collecte et de la Production à l’EFS explique que « dans ces moments de baisse de fréquentation, l’EFS ne peut pas compter trop longtemps sur ses réserves car les produits sanguins ont une durée de vie courte. Il faut collecter 10 000 dons chaque jour. » Si la situation sur le front de l’essence revient progressivement à la normale, l’EFS espère que la période des congés sera synonyme de temps disponible pour les donneurs et/ou futurs donneurs pour (re)venir au don de sang.

Les besoins en produits sanguins sont quotidiens

La durée de vie des produits sanguins est limitée à 7 jours pour les plaquettes et 42 jours pour les globules rouges. Cela signifie que pour garantir à chaque patient le produit sanguin dont il a besoin, le niveau de prélèvement en collecte doit être régulier. Pour cela, la mobilisation pour le don de sang doit être quotidienne et régulière. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour pour soigner des patients pour lesquels les transfusions sanguines représentent l’unique réponse thérapeutique : accidentés de la route en cas d’hémorragies, patients souffrant de : cancers, de maladies génétiques, de leucémies, etc.

Quels sont les groupes sanguins les plus impactés ?

L’EFS tient à rappeler que tous les dons sont utiles. Lorsqu’un patient est transfusé, le produit sanguin utilisé doit présenter les mêmes caractéristiques sanguines que son groupe sanguin. Tous les groupes sanguins sont donc nécessaires et recherchés. Les groupes O sont particulièrement recherchés.