Les entreprises de la région anticipent encore des difficultés de recrutement cette année

Pôle emploi vient de dévoiler les résultats d’une enquête sur les besoins en main-d’œuvre des entreprises de Bourgogne-Franche-Comté. Des niveaux inédits d’intentions d’embauche et des difficultés de recrutement sont annoncés pour le restant de cette année 2022.

8 avril 2022 à 18h31 par la rédaction

Une enquête sur les besoins en main-d’œuvre des entreprises de la région vient d'être dévoilée
Une enquête sur les besoins en main-d’œuvre des entreprises de la région vient d'être dévoilée
Crédit: Photo d’illustration INSEE

En 2022, la part des entreprises envisageant de recruter cette année augmente : 28,4% en 2022 (pour 23,1% en 2021). Les chefs-lieux de la Côte d’or et du Doubs représentent un quart des projets de la région : Dijon avec 16 470 projets est le 1er bassin concernant le nombre d’intentions d’embauche (16% de la région) devant Besançon (10 120 projets), Beaune (7 580 projets), Auxerre (6 780 projets), Chalon-sur-Saône (6 740 projets) et Mâcon (6 490). Les services rassemblent plus de la moitié des intentions d’embauche avec 55 916 projets, l’agriculture (17 826 projets), qui concentre une partie importante de l’activité saisonnière, et le commerce (12 870 projets) restent les principaux recruteurs au niveau régional devant l’industrie (10 879 projets), et la construction (7 931 projets). 

La part des projets jugés difficiles à concrétiser connait une forte hausse : 59,8% en 2022 contre 46,1% en 2021 pour la BFC (60% en 2022, contre 42 ,8% en 2021 pour la Côte d’Or). L’ensemble des secteurs d’activité sont concernés par une très forte hausse des projets jugés difficiles. La proportion de ces projets se situe entre 50% pour l’industrie agroalimentaire et l’agriculture et 79% pour la construction. Les difficultés de recrutement concernent une très forte proportion de métiers : tout particulièrement ceux de l’aide à domicile, de conducteur routier, d’ouvrier non qualifié de l’industrie agroalimentaire, du gros œuvre du bâtiment, d’infirmiers, aides-soignants ou agents d’entretien.  

Pour accompagner les entreprises dans leurs projets de recrutement, les 200 conseillers Entreprises de Pôle emploi se mobilisent au travers :

Des opérations #TousMobilisés qui ont lieu chaque semaine en agence pour promouvoir des métiers, des formations et des actions de recrutement en présence d’employeurs.

Des immersions professionnelles pour faire découvrir un métier ou valider un projet professionnel ;

Des actions de formation préparatoires à l’emploi.

L’enquête « Besoins en Main-d’œuvre » est une enquête réalisée chaque année par Pôle emploi avec le concours du Credoc. Elle est utilisée comme outil d’aide à la décision par Pôle emploi pour mieux connaître les intentions des établissements en matière de recrutements. 21 255 établissements de Bourgogne-Franche-Comté ont répondu à l’édition 2022 (28,6% de taux de retour), dont 991 à une enquête complémentaire plus détaillée. Elle décrit les besoins des entreprises par métier détaillé (200 « familles professionnelles »), par secteur d’activité (24 secteurs de la nomenclature d’activités française, NAF) et à un niveau géographique fin, le bassin d’emploi.