Les syndicats restent déterminés

Alors que la réforme des retraites continue d’être examinée au Sénat, les syndicats appellent les Français à redescendre dans la rue ce samedi pour remettre la pression et continuer d’afficher leur opposition à ce projet. A Dijon, le rassemblement de ce samedi est prévu à 14h place de la Libération.

11 mars 2023 à 7h00 par la rédaction

Selon les syndicats, 25 000 personnes ont manifesté mardi à Dijon
Selon les syndicats, 25 000 personnes ont manifesté mardi à Dijon
Crédit: Photo K6FM

Ci-dessous, le communiqué de l’intersyndicale de Côte d’Or :

« Depuis le 19 janvier, la population se mobilise massivement contre la réforme des retraites. Les différentes journées à l’appel de toutes les organisations syndicales et de jeunesse ont rassemblé des millions de travailleurs et travailleuses, jeunes et retraité.e.s. Le 16 février, face à l'absence de réponse du gouvernement et du président de la République, l’intersyndicale a appelé à mettre la France à l’arrêt le 7 mars. Elle est forte du soutien des 3/4 de la population et de 94% des actifs qui refusent le recul de l’âge légal de départ à 64 ans et l’allongement de la durée de cotisations.

Le 7 mars, ce sont plus de 3 millions de travailleurs et travailleuses, du public comme du privé, jeunes et retraité.e.s, qui se sont mobilisés, par la grève et/ou la manifestation. Cette journée a été historique par l’ampleur de ces grèves et de ces mobilisations. Des milliers d’écoles et de lieux d’études fermés, des entreprises privées, des administrations, et des villes à l’arrêt. Plusieurs centaines de manifestations et d’actions sur l’ensemble du territoire pour demander le retrait du projet de loi retraites. A ce jour, ces mobilisations énormes conduites par une intersyndicale unie n’ont reçu aucune réponse de la part du gouvernement. Cela ne peut plus durer. Le silence du président de la République constitue un grave problème démocratique qui conduit immanquablement à une situation qui pourrait devenir explosive. En responsabilité, l’intersyndicale lui a adressé un courrier lui demandant à être reçue en urgence pour qu’il retire sa réforme. 

C’est forte de cette détermination exprimée aujourd’hui que l’intersyndicale soutient et encourage tous les secteurs professionnels à poursuivre et amplifier le mouvement. L'intersyndicale a appelé à se saisir du 8 mars pour pointer la détérioration particulière de la situation des femmes avec ce projet de réforme. L'intersyndicale a soutenu l'appel spécifique des organisations de jeunesse à se mobiliser jeudi 9 mars. L’intersyndicale appelle à une nouvelle mobilisation interprofessionnelle ce samedi 11 mars puis dès la semaine prochaine, à une journée de manifestations et de grève le mercredi 15 mars, jour de la commission mixte paritaire, moment important du calendrier parlementaire. Elle appelle toute la population à continuer la mobilisation et les actions, encore plus massivement pour dire non à cette réforme injuste et brutale ».