Manifestation contre l’abattage d’arbres au parc Montmuzard

Un collectif d’habitants a lancé un appel pour une manifestation ce lundi matin en opposition à l’abattage de plusieurs arbres centenaires au parc du Château Montmuzard, à Dijon.

17 janvier 2022 à 8h55 par la rédaction

L'opération d’abattage d’arbres aurait commencé vendredi
L'opération d’abattage d’arbres aurait commencé vendredi
Crédit: Photo DR

Ci-dessous les informations qui nous ont été transmises par le collectif :

Vendredi 15 janvier, sans prévenir, le promoteur Nexity a commencé l’abattage de plusieurs arbres centenaires exceptionnels au cœur du parc du Château Montmuzard. Ces arbres, en parfaite santé, gênent simplement l’accès à l’immeuble d’appartements « de prestige » que le promoteur veut construire au cœur de cet espace boisé classé.

Combien d’arbres sont concernés ?

3 ou 4 très grands arbres centenaires, majestueux, exceptionnels. Un premier a été abattu vendredi. Un deuxième est déjà amputé de toutes ses branches, il vit encore mais souffre en attendant la lame tranchante et froide qui le fera s’écraser au sol, mort. Un troisième est encore debout : nous devons le sauver.  

Comment le promoteur a obtenu le droit d’abattre ces arbres ?

Jusqu’en 2019, ces trois arbres exceptionnels étaient situés dans le périmètre de l’Espace Boisé Classé (EBC) du Parc Montmuzard, qui les protégeait en interdisant de les abattre. Lors de l’adoption du PLUIHD fin 2019, le périmètre de l’EBC a été nettement réduit, laissant de nombreux arbres sans protection, notamment ces trois arbres centenaires. Cette modification s’est faite à la demande du propriétaire du parc, qui souhaitait vendre à Nexity une parcelle non boisée (donc constructible), mais devait pour cela réduire l’emprise de l’espace boisé classé et aménager un accès depuis la rue pour permettre l’accès au futur immeuble.