A. Gervais : "Le réseau Divia reste un des meilleurs de France"

Alors que l'augmentation des tarifs des abonnements Divia a provoqué la gronde de plusieurs associations, le délégué aux transports du Grand Dijon André Gervais assure que la politique de l'agglomération reste de maintenir les prestations de service de qualité pour un coût supportable par l'usagers.

9 juillet 2015 à 14h49 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Alors que l'augmentation des tarifs des abonnements Divia a provoqué la gronde de plusieurs associations, le délégué aux transports du Grand Dijon André Gervais assure que la politique de l'agglomération reste de maintenir les prestations de service de qualité pour un coût supportable par l'usager.

Le 25 juin dernier, le Grand Dijon votait une augmentation tarifaire des abonnements sur le réseau de transports DIVIA. Malgré la mobilisation de l'association d'usagers Au Fil Des Réseaux, reçue pour la première fois au sein du Conseil, la hausse de 2�?� en moyenne est entrée en vigueur le 1er juillet dernier. 

Pour le délégué aux transports de l'agglomération, André Gervais, cette hausse était inévitable : "Nous sommes dans la lignées des autres agglomérations en terme d'évolution des tarifs. Partout, chaque année, le coût des prestations de service augmente de près de 2%, charge ensuite à la communauté de trouver une équilibre financier pour ces prestations."

André gervaisActuellement, les frais de fonctionnement du réseau payé à la société Kéolis sont supportés pour 1/4 par les usagers, et aux 3/4 par le Grand DIjon, donc par la fiscalité. "Chaque année, le Grand Dijon paye un peu plus, il faut le savoir. Contrairement à d'autres agglomérations, nous avons donc fait le choix de maintenir une qualité de service importante, plutôt que de la diminuer. Ce service a un coût, notre travail est de le répartir du mieux possible"

Un effort qui passe difficilement pour les jeunes, derniers en date à se mobiliser via une pétition sur Internet contre l'augmentation de 2,25 �?� de l'abonnement 18-25 ans . Réponse d'André Gervais : "Les efforts ne sont faciles pour personne. Mais les étudiants bénéficient toujours d'un réseau de qualité, un des seuls en France à desservir l'intérieur du campus, pour un tarif en dessous du tarif des usagers lambda"

Tarif étudiant

Parallélement, le réseau Divia se retrouve à nouveau confronter à un mouvement social les samedis. Une conséquence selon André Gervais, d'un service en constante augmentation : " Le réseau a gagné 30% d'usagers en 2 ans, les nouvelles cartes impliquent 400 000 km de plus roulés par an. C'est très bien pour les usagers, mais ça implique de nouveaux aménagements horaires pour les conducteurs. Le Grand Dijon n'a pas son mot à dire. J'ai confiance envers la direction de Keolis et les syndicats qui trouveront une issue".

En attendant, ce samedi 11 juillet, les syndicats entreront dans leur deuxième journée de mobilisation, sur un réseau qui semble aussi difficile à gérer que dense.

Yoann Olid