Agression à Dijon : « L'insécurité n'épargne plus aucun quartier» selon la droite dijonnaise

L'élue de la droite dijonnaise Anne Erschens, au nom du groupe d'opposition au conseil municipal, a vivement réagi à l'agression d'un jeune homme dimanche 5 juin au centre ville de Dijon. Elle demande une Police Municipale "plus nombreuse, plus présente et mieux équipée" pour lutter contre l'insécurité.

13 juin 2016 à 9h42 par 45

K6 FM

L'�lue de la droite dijonnaise Anne Erschens, au nom du groupe d'opposition au conseil municipal, a vivement r�agi � l'agression d'un jeune homme dimanche 5 juin au centre ville de Dijon. Elle demande une Police Municipale "plus nombreuse, plus pr�sente et mieux �quip�e" pour lutter contre l'ins�curit�.

L'agression violente d'un jeune homme, dimanche 5 juin dans la nuit, a vivement fait r�agir en C�te-d'Or. Le jeune a �t� frapp� a plusieurs reprises pour s'�tre oppos� au vol de son portable par une bande de six individus. Son agression a entra�n� 3 jours d'ITT pour ce jeune de 18 ans, qui passe son BAC pro en H�tellerie-Restauration.

Au nom du groupe � Union de la Droite et du Centre � � Dijon, l'�lue dijonnaise Anne Erschens a appel� la ville de Dijon a r�agir vivement apr�s ce qui aurait pu �tre un drame :

Cette attaque inqualifiable confirme malheureusement notre analyse : l'ins�curit� n'�pargne plus aucun quartier � Dijon, m�me ceux qui �taient autrefois r�put�s sans histoire.
Rappelons que, selon les chiffres donn�s par le Directeur D�partemental de la S�curit� Publique au Conseil municipal le 23 mai dernier, les violences aux personnes ont augment� de 36% depuis 2012 dans notre ville.

Face � cette situation, elle propose  � un engagement beaucoup plus fort de la Ville de Dijon dans le domaine de la s�curit� publique qui passe, notamment, par un renforcement de la Police Municipale que nous souhaitons plus nombreuse, plus pr�sente et mieux �quip�e.�

Est-ce un rappel � la mobilisation des policiers municipaux il y a quelques mois ? Les agents dijonnais demandaient alors � �tre �quip�s d'armes de poing. (voir article), ce que le maire dijonnais Fran�ois Rebsamen avait refus� (voir article).

Yoann Olid