Arezki, la belle vie de chanteur

C’est en gagnant un concours de chant à Dijon (le Côte d’Or Festival Song) qu’Arezki Aït-Hamou a tapé dans l’œil de Bruno Berberes, le directeur de casting de « The Voice ». Quelques mois ont passé depuis, et celui qui réalise un excellent parcours dans le télé-crochet musical se prend désormais à rêver d’une carrière de chanteur.

11 mai 2019 à 20h25 par Hugo Scherrer

K6 FM
Arezki sur la sc�ne de The Voice.
Crédit: Bureau 233 - ITV - TF1

Il faut croire que le hasard fait bien les choses : à la recherche de « n’importe quel casting pour être figurant dans un film », l’Amiénois Arezki Aït-Hamou s’inscrit finalement, en 2017, aux auditions d’un concours de chant à Dijon : le Côte-d’Or festival Song. Sur un coup de tête.

Indécis quant à sa participation jusqu’au dernier moment, le jeune garçon de 21 ans se décide finalement à faire le déplacement en Bourgogne en décembre 2017. A raison, puisqu’il remporte le concours. Et la belle histoire ne s’arrête pas là : le lauréat est repéré par le directeur de casting de The Voice, Bruno Berberes, qui souhaite lui donner sa chance dans l’émission.

Un artiste « pluridisciplinaire »

« Arezki » - car son prénom est devenu son nom de scène - s’imaginait acteur, ou danseur, c’est peut-être dans le chant qu’il va poursuivre sa route. Pour son plus grand plaisir : « Je rêverais vraiment d’être chanteur, du moins j’y pense beaucoup plus aujourd’hui. C’est l’endroit où tous les arts existent. Quand on chante, on interprète en même temps. Si on a envie de danser, on peut le faire instantanément… ça fait un an, depuis le concours à Dijon, que je me projette dans le chant ».

Dans l’émission de The Voice, Arezki a franchi les auditions à l’aveugle, les « K.O » et les « Battle » avec un style rap et un débit de parole qui ont marqué le jury. Lui prend pour exemple Jacques Brel, BigFlo et Oli … Pour une carrière bientôt aussi rayonnante que ses idoles ?

Retrouvez l’entretien complet avec Arezki ci-dessous :