Bourgogne-Franche-Comté : les agriculteurs attendent toujours les aides de l'Ã?tat

Dans un communiqué, les Jeunes Agriculteurs Bourgogne Franche-Comté s'inquiètent des retards de versement de certaines aides financières de l'État et de l'Europe, datant parfois de 2015. L'organisation dénonce une situation intenable et un flou sur l'avenir de certaines exploitations.

16 juin 2017 à 8h28 par 45

K6 FM

Dans un communiqué, les Jeunes Agriculteurs Bourgogne Franche-Comté s'inquiètent des retards de versement de certaines aides financières de l'�?tat et de l'Europe, datant parfois de 2015. L'organisation dénonce une situation intenable et un flou sur l'avenir de certaines exploitations.

Les agriculteurs et agricultrices de la Région Bourgogne-Franche-Comté se sentent de plus en plus démunis. En cause, selon les Jeunes Agriculteurs BFC, un contexte de crise, d'une part, et des changements de politique qui les impactent frontalement d'autre part. « C'est l'Homme au c�?ur de l'exploitation qui en pâtit et cette rupture sociale devrait tous nous inquiéter » soulignent les JA.

Les exploitations seraient en effet en déficit à cause de nombreux retards de paiement des différentes aides : Politique Agricole Commune (PAC) de 2015 et 2016, PCAE toujours non soldés ou les aides non versées (MAEC et MAE Bio, aides pour les nouveaux installés sans référence...). 

« �? l'heure où l'on entend de toute part que pour sortir de la crise économique, il faut avoir une gestion financière optimale sur son exploitation, connaitre ses coûts de production et travailler sur ses charges, comment est-il possible pour un agriculteur qui ne connait pas les montants d'aide qu'il va toucher de pouvoir faire un plan économique à moyen / long terme ? Dans un contexte de crise économique pour les secteurs agricoles, comment l'exploitant peut faire face à des impayés �?? parce que ce sont des impayés �?? qui datent pour certains de 2015 ? » se demande l'organisation.

Pour les agriculteurs, une seule demande : « Il devient impératif de fournir un échéancier clair et détaillé des aides qui seront touchées pour chaque exploitant

Y.O.