Bourgogne : L'Etat veut relancer l'apprentissage et l'emploi des TPE/PME

À l'occasion de la signature de 11 contrats d'apprentissage ce jeudi matin à Longvic, le préfet de Bourgogne Eric Delzant, et le président du Conseil Régional François Patriat ont présenté une série de mesure visant à favoriser l'apprentissage. Objectif : 500 000 apprentis en 2017.

12 juin 2015 à 0h18 par 45

K6 FM

�? l'occasion de la signature de 11 contrats d'apprentissage ce jeudi matin à Longvic, le préfet de Bourgogne Eric Delzant, et le président du Conseil Régional François Patriat ont présenté une série de mesure visant à favoriser l'apprentissage.

"Il faut réouvrir la porte à l'apprentissage. La crise a fait oublier aux chefs d'entreprises que ce type de formation était une très bonne chose pour notre pays, pour l'apprenti qui y apprend, et pour l'entreprise qui pourra ensuite embaucher une main-d'oeuvre qualifiée." confiait hier Eric Delzant, tout souriant de la signature de 11 contrats entre des apprentis et des entrepises locales. Accompagné du président bourguignon François Patriat, le représentant de l'Etat a pu visiter une de ces entreprises qui forment des apprentis : TSPC Colette à Longvic.

Il s'est surtout félicité du nouveau plan de mobilisation pour l'apprentissage à la rentrée 2015, proposé par le Gouvernement cette semaine et dont il a détaillé quelques points :

- mise en place d'une aide TPE jeunes apprentis, qui permet la gratuité du contrat d'apprentissage la 1re année pour les entreprises de moins de 11 salariés qui recrutent un jeune de moins de 18 ans,
- versement d'une aide au recrutement d'un premier apprenti ou d'un apprenti supplémentaire dans les entreprises de moins de 250 salariés,
- simplification des démarches pour les entreprises et les jeunes.

�? terme, l'Etat s'est donné comme objectif d'atteindre 500 000 apprentis en France d'ici 2017. Un "objectif dur mais pas impossible à atteindre" selon le préfet.