Sports

C’est officiel : Julio Tavarès quitte le DFCO !

14 septembre 2020 à 17h31 Par la rédaction
Crédit photo : Archive K6FM

La direction du DFCO a officialisé ce lundi le départ de Julio Tavarès. L’attaquant capverdien aura porté les couleurs du club dijonnais pendant 8 saisons. Il s'est engagé avec le club saoudien d’Al Faisaly. Ci-dessous le communiqué du DFCO.

C’est une parenthèse dans la belle histoire qui nous lie. Julio Tavares (31 ans) sera prochainement transféré à Al Faisaly Football Club, actuel 5e du championnat saoudien.

Meilleur buteur du club avec 80 buts en 270 matchs - bilan auquel il faut ajouter 29 passes décisives - Julio Tavares a incontestablement marqué l’histoire du DFCO et restera à jamais dans le cœur des supporters dijonnais. 

Une reconnaissance réciproque, comme Julio a tenu à le rappeler : « Je remercie toute la famille dijonnaise pour toutes ces années passées auprès d’elle. Je pars évidemment avec de la tristesse car j’aurais aimé dire au revoir à tous les supporters. Ils ont été là pour moi du début à la fin. Je souhaite le meilleur au DFCO pour l’avenir ! » 

Recruté en juillet 2012 alors qu’il faisait le bonheur de Bourg-Péronnas, club évoluant alors au niveau CFA, Julio s’est rapidement imposé comme un joueur majeur de l’équipe. Une montée en puissance qui se poursuivra au fil des saisons. Elle contribuera à l’accession du DFCO en Ligue 1, lors de la saison 2015/2016, que Julio Tavares conclura avec 11 buts et 4 passes décisives au compteur. Cette capacité à élever son niveau se confirmera en Ligue 1, compétition où il trouvera le chemin des filets à 31 reprises. 

Au-delà du critère sportif, Olivier Delcourt tient à souligner son état d’esprit irréprochable : « Si Julio est devenu l’un des chouchous de Gaston-Gérard, ce n’est pas seulement grâce à ses buts. Sur le terrain, sa générosité dans l’effort – comme quand il sprintait à la 90e minute pour aller tacler, tel un latéral – sa combativité et sa capacité à aller au duel ont également séduit. En dehors du terrain, sa simplicité, son sourire et sa gentillesse ont également fait de lui un homme que l’on ne peut qu’apprécier. »

L’ensemble du DFCO souhaite à Julio, ainsi qu’à sa famille, le meilleur et pleine réussite pour la suite. Nos chemins sont amenés à se recroiser de nouveau... La parenthèse reste ouverte.