Chenôve : Le Cèdre affiche 40 000 spectateurs pour sa 1ère année

à€ l'issue du clap de fin de la première saison culturelle, la Ville de Chenà´ve a présenté le bilan du Cèdre.  40 000 personnes ont poussé ses portes en 10 mois et 23 spectacles. Une victoire culturelle et politique pour le maire Jean Esmonin.

8 juillet 2015 à 3h24 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

« Le 13 septembre 2014, lors de l'inauguration du Cèdre, j'avais repris la célèbre formule d'André Malraux, qui fut le premier artisan de la démocratisation culturelle : La culture ne s'hérite pas, elle se conquiert ! Au terme de la première saison, grâce à une évaluation que nous avons souhaitée quotidienne, nous sommes en mesure de vous dire que la conquête culturelle est en marche à Chenôve... grâce au Cèdre », s'est félicité, ce matin, le maire de la cité des Bonbis, Jean Esmonin, entouré par son adjoint à la culture Bernard Buigues et la directrice du Cèdre Gisèle Weigel.


Le premier magistrat n'a pas manqué de détailler les chiffres majeurs de cette première saison qui avait débuté par les notes de jazz d'Ibrahim Maalouf : Le Cèdre a accueilli au total 40 813 personnes au cours de cette saison pour laquelle ont été organisés 23 spectacles pluridisciplinaires (musique, danse, cirque, humour, théâtre...) pour tous les publics et 5 concerts dans le cadre des Séquences Jazz. 11 000 billets ont été vendus, 40,56% d'entre eux achetés par des Cheneveliers, 31,17% par des Dijonnais, 7,99% par des habitants de l'agglomération (hors Dijon et Chenôve), 17,8% par des Côte-d'Oriens...

Jean Esmonin Cedre Chenove« Le coût réel de la programmation n'a été que de 138 000 �?�, grâce à un travail collaboratif intense avec les producteurs locaux et nationaux de spectacle. Les recettes, en ce qui concerne stricto sensu la billetterie, ont atteint 105 000 �?� », s'est également réjoui, Jean Esmonin, avant d'ajouter : « A cette somme, il faut pas ajouter les recettes pour la Ville de Chenôve liées aux locations des différentes salles du Cèdre, autre typicité de notre équipement plurifonctionnel : pratiquement 60 000 �?� pour les séminaires, colloques et réunions de tous types. Au total, 18 entreprises, associations locales et acteurs institutionnels nous ont fait confiance durant ces premiers mois de fonctionnement attirant ici plus de 8600 personnes »...


Embauchant, notamment, 12 étudiants de Chenôve pour effectuer l'accueil au public et faisant travailler 75 intermittents du spectacle de l'agglomération, Le Cèdre a mis, au pied du tramway, « le Sud dijonnais sur les rails de l'attractivité, que ce soit en terme d'emplois directs, d'emplois induits ou de retombées économiques pour les professionnels locaux ». Et cet instrument structurant, vivant au quotidien grâce aux structures qu'il accueille en résidence permanente mais aussi aux passages des élèves dans le cadre des Nap (Nouvelles activités périscolaires), a fonctionné comme « un véritable arbre de vie »...


Rendez-vous le 12 septembre prochain à 20 heures pour le coup d'envoi de la Saison 2 qui sera donné par les Tambours du Bronx lors d'un grand concert gratuit !