Chevigny : Inauguration d'un village pour chauves souris

Lancé par l'association « Un enfant peut sauver un arbre », un village pour protéger les chauve souris va voir le jour dans la forêt de Chevigny. Porté par 7 étudiants de la faculté de Dijon et 120 élèves de primaires et collèges de Chevigny, le projet verra officiellement le jour le samedi 28 mai 2016.

15 mai 2016 à 4h07 par Franck Pelloux

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Lanc� par l'association � Un enfant peut sauver un arbre � un village pour chauve souris va voir le jour dans la for�t de Chevigny. C'est un projet port� par 7 �tudiants de la facult� de Dijon et 120 �l�ves primaires et coll�ges de Chevigny dont l'inauguration officielle aura lieu le samedi 28 mai 2016. Ce projet vise � d�moustiquer naturellement en respectant la cha�ne alimentaire. Des pouponni�res ont d�j� �t� crÈes par les enfants et permettront d'accueillir les chauves souris.

En collaboration avec 7 �tudiants de la facult� de sciences et biologie de Dijon, l'acad�mie des arts appliqu�s de Quetigny, la facult� Pierre et Marie Curie de Paris ainsi que le conservatoire de la petite faune en Bourgogne du parc du Morvan, 120 �l�ves de la villes de Chevigny Saint Sauveur et l'association � Un enfant peut sauver un arbre � lance ce projet de protection des chauve souris.

Avec la construction de pouponni�res fabriqu�es en amont par les �l�ves, le but de ce projet est principalement de sensibiliser les enfants en revenant � des pratiques naturelles pour la protection de la nature en respectant la chaine alimentaire. Les chauves souris sont des mammif�res qui mangent 1000 moustiques pas nuit, en les prot�geant, les acteurs de ce projet vont d�moustiquer de mani�re naturelle et �viter les pesticides.

Selon Annick Mathieu de l'association � Un enfant peut sauver un arbre � : � Le modernisme de notre soci�t� actuelle nous fait ignorer beaucoup de choses. Plut�t que de traiter avec des pesticides, on traite avec la nature. Ce refuge est un h�tel 3 �toiles pour permettre aux chauves souris de se regrouper avant l'hibernation. Nous n'avons pas chiffre pr�cis concernant le recensement de ces mammif�res sur Chevigny mais on esp�re que le projet va porter ses fruits �.

Chlo� Thevenot