Cité de la Gastronomie et du Vin à Dijon : les dernières informations dévoilées !

La Cité de la gastronomie et du Vin de Dijon se dévoile un peu plus. Présent lundi matin à l'occasion d'un comité d'orientation stratégique, François Rebsamen, le maire de Dijon, ainsi que l'ensemble des acteurs de ce projet ont donné plus d'informations sur cette Cité de la Gastronomie et du Vin.

19 septembre 2017 à 3h19 par journal1

K6 FM

La Cité de la gastronomie et du Vin de Dijon se dévoile un peu plus. Présent lundi matin à l'occasion d'un comité d'orientation stratégique, François Rebsamen, le maire de Dijon, ainsi que l'ensemble des acteurs de ce projet ont donné plus d'informations sur cette Cité de la Gastronomie et du Vin.

On en sait plus sur le volet culturel de la Cité de la Gastronomie et du Vin de Dijon. Dès l'ouverture prévue à la fin de l'année 2019, il y aura une exposition permanente qui sera décliné en trois parties : la gastronomie bourguignonne, française et internationale. Des expositions temporaires seront également présentes à l'intérieur d'un pôle culture. Et la première sera dédiée à la pâtisserie. "C'est Pierre Herbé qui sera le parrain de cette exposition", s'est d'ailleurs félicité le président de la Métropole François Rebsamen.

Concernant le calendrier, le chantier devrait débuter au début de l'année 2018. "Les Dijonnais pourront suivre l'évolution des travaux", a expliqué le maire de Dijon.  La livraison de cette Cité International de la gastronomie et du Vin devrait intervenir à la fin de l'année 2019. "On s'est fixé comme objectif le mois d'octobre 2019", a précisé François Rebsamen.

Pour rappel, cette cité comprendra donc un pôle culture et formation de 5000 mètres carrés (espaces d'exposition, centre de conférences, centre de formation, chapelle des Climats du vignoble de Bourgogne), un pôle commercial de 4500 mètres carrés (boutiques, cafés, restaurants�?�), d'un complexe cinématographique de 13 salles ainsi qu'un hôtel de 83 chambres. Enfin 90 logements réhabilités et un écoquartier qui comprendra 540 logements et 3 résidences.

A noter que le coût des travaux est estimé entre 150 et 200 millions d'euros