Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté : La réaction de François Rebsamen après la première session

à€ l'issue de la première session du nouveau conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté lundi, qui a vu l'élection à  la présidence de Marie-Guite Dufay et le départ de Franà§ois Patriat, le maire dijonnais Franà§ois Rebsamen a tenu a saluer le travail des deux élus.

6 janvier 2016 à 9h03 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

 �? l'issue de la première session du nouveau conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté lundi 4 janvier, qui a vu l'élection à la présidence de Marie-Guite Dufay et le départ de François Patriat, le maire Dijonnais François Rebsamen a tenu a saluer le travail des deux élus, dans un communiqué que vous pouvez retrouvez ci-dessous.

« Hier, lundi 4 janvier 2016, nous avons vécu un passage de témoin.

Coup de chapeau, salut amical et respect à François PATRIAT. Il quitte la présidence du Conseil Régional de Bourgogne, dernier président d'une région qu'il a présidée avec passion près de douze années, et premier président �?? trois jours durant �?? d'une nouvelle grande et belle région Bourgogne Franche-Comté qu'il a contribué à voir naître. Il peut en être fier. Je tiens à rendre un hommage appuyé à son action et aux choix qu'il a faits. Il a apporté un soutien sans faille à d'ambitieux et grands projets portés par Dijon, bien sûr, avec le Zénith, le Tram, le Grand Stade ou le musée des Beaux-Arts. Et à d'autres, essentiels pour le quotidien des Bourguignons : investissements pour le réseau TER, gestion de nos lycées, mise en �?uvre des actions de formation professionnelle, subventions aux associations, aides aux entreprises, soutien aux rénovations urbaines... Cette volonté permanente de soutenir et de défendre tous ces projets, les Bourguignons ainsi que les Dijonnais lui en sont gré. François PATRIAT laisse aussi l'image d'un homme habité par ce territoire, autant soucieux de le mettre en valeur que de l'attention portée à la vie de ses concitoyens.

Mais un passage de témoin, ce n'est pas seulement laisser un héritage, c'est aussi une transmission. François PATRIAT ne s'arrête pas puisqu'il poursuit son chemin au Sénat. Le Sénat où il continuera de construire l'avenir de notre territoire. Je lui souhaite de prolonger cette voie qu'il défend si bien.

Je salue une nouvelle fois Marie-Guite DUFAY, en la félicitant chaleureusement pour son élection. Elle sait combien Dijon est à ses côtés, comme nous avons la conviction que la Région saura être un soutien fort de la capitale régionale. La ville de Dijon, les Dijonnais et moi-même sommes fiers et confiants dans l'action qu'elle s'apprête à mener et dans l'énergie qu'elle saura porter, demain, pour notre belle, grande et nouvelle région.

Alors merci "Fanfan" et bonne chance Marie-Guite ! »

Yoann Olid