Côte-d'Or : Les ordures pullulent au bord des routes du département

Dans un communiqué, le conseil départemental s'inquiète de la recrudescence ces derniers mois du dépôt sauvage d'ordures le long des routes et des aires de repos. Une pratique pourtant interdite et qui coûte cher aux services du département de la Côte-d'Or.

18 février 2016 à 4h16 par 45

K6 FM

Dans un communiqué, le conseil départemental s'inquiète de la recrudescence ces derniers mois du dépôt sauvage d'ordures le long des routes et des aires de repos. Une pratique pourtant interdite et qui coûte cher aux services du département de la Côte-d'Or.

Cette situation est néée depuis « que certaines collectivités en charge de la collecte des ordures ménagères ont mis en place une redevance incitative, c'est-à-dire que les usagers paient au réel le volume de leurs déchets. �? cela s'ajoute le dépôt de plus en plus fréquent de déchets de tous types (tonte, électroménager, pneumatiques, bidons, dépouilles d'animaux), près des poubelles, dans les fossés ou en lisière de forêt...» précise le communiqué.

En 2015, les agents du Département ont passé plus de 2 000 heures à ramasser 2 000 m3 de déchets dont plus de la moitié s'apparente à des dépôts sauvages. Par ailleurs, la remise de ces ordures à la déchetterie, à la charge du Conseil Départemental, a représenté un coût de plus de 20 000 �?� en 2015.

Face à ce constat, les services rappellent que ces actes d'incivisme peuvent être punis par la loi d'une amende de 450 �?� en cas de flagrant délit, et que des enquêtes sur la provenance des sacs poubelles pourraient être menées. Une personne a déjà été condamné cette année pour dépôt sauvage.

«Le Conseil Départemental compte sur le respect et le civisme de chaque citoyen côte-d'orien. La Côte-d'Or est un beau département, n'en faisons pas une poubelle.» conclue le communiqué.

Yoann Olid