Côte-d'Or : Un pyromane agricole sur le département ?

Après une série de quatre incendies sur des batîments agricoles dans le chatillonnais ces derniers jours, les enquêtes se poursuivent. Le rapprochement géographiques et temporel des diffèrents départs de feu peut en tout cas faire penser à des incendies d'origine criminelle. Après une série de quatre incendies sur des batîments agricoles dans le chatillonnais ces derniers jours, les enquêtes se poursuivent. Le rapprochement géographiques et temporel des diffèrents départs de feu peut en tout cas faire penser à des incendies d'origine criminelle. Les premiers incendies suspects datent de la nuit du vendredi 15 au samedi 16 janvier dernier : à quelques heures d'intervalles, 3 batiments d'agriculteurs, abritant du matériel et des bottes de foin sont réduits en cendre dans les commnes de Poiseul-la-Ville-et-Laperrière et Magny-Lambert, distante de seulement 20 kms. Toujours à la recherche d'un eventuel suspect, la police a ensuite constaté un nouvel incendie dans la nuit de lundi à mardi (du 18 au 19 janvier) sur un hangar de la commune d'Etais, dans le canton de Montbard. Une nouvelle fois, une dizaine de kilomètre seulement séparent ce village des autres. Les enquêtes se poursuivent après ces 4 incendies dont l'origine est encore inconnue. Il semble en revanche peu plausible de parier sur une explication météorologique, et les batîments qui ont brûlé n'abritaient que très peu de matériel éléctrique. Nos confrères de France 3 Bourgogne assure même  qu'un climat tendu règne dans le secteur après «des incendies à répétition depuis 2011, dans le secteur de Baigneux-les-Juifs, font peser des soupçons sur quelqu'un du pays.» Yoann Olid

20 janvier 2016 à 5h29 par 45