COVID-19 : la vaccination a commencé à la médecine du travail de la Côte d’Or

Depuis mercredi, l’Association Interprofessionnelle de la Santé au Travail de Côte d’Or (AIST 21) s’occupe à son tour des injections du vaccin AstraZeneca contre le COVID-19 pour les salariés éligibles. Nous avons interrogé Christine Taddéi, la directrice de l’AIST 21.

11 mars 2021 à 17h24 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Photo dillustration / AIST 21

Après les hôpitaux, les médecins généralistes, et bientôt les pharmacies, la médecine du travail a été autorisé à son tour à vacciner contre le COVID-19. Les injections ont commencé mercredi matin dans les locaux de l’Association Interprofessionnelle de la Santé au Travail de Côte d’Or, dans le parc Valmy, à Dijon. Pour l’instant, seul le personnel soignant, les acteurs du secteur médicosocial, ainsi que les salariés âgés de 50 à 74 ans ayant des pathologies particulières peuvent bénéficier du vaccin. Comment a débuté l’opération à l’AIST 21 ? Comment le personnel s’est organisé ? Et dans quelles mesures le rythme des vaccinations est-il contraint par le nombre de doses disponible ? Nous avons posé toutes ces questions à Christine Taddéi, la directrice de l’AIST 21. Ecoutez ci-dessous son interview : 

Retrouvez également ici la liste des conditions actuelles pour pouvoir bénéficier du vaccin