Dijon : La police veut plus d'effectif pour la Ligue 1

À Dijon, les policiers sont inquiets depuis l'annonce de la montée en Ligue 1 du club de foot, le DFCO. Face aux nombreux mouvements de foule et de supporters qu'il faudra gérer dès le mois d'août, « les effectifs sur l'agglomération sont insuffisants » pour le syndicat SGP Police 21.

26 avril 2016 à 0h14 par 45

K6 FM

�? Dijon, les policiers sont inquiets depuis l'annonce de la montée en Ligue 1 du club de foot, le DFCO. Face aux nombreux mouvements de foule et de supporters qu'il faudra gérer dès le mois d'août, « les effectifs sur l'agglomération sont insuffisants » pour le syndicat SGP Police 21.


L'ambiance ne sera évidemment pas la même aux abords du stade quand, dès le mois d'août et la reprise du championnat de Ligue 1, les supporters Marseillais, Parisiens, Bretons ou encore Stéphanois viendront soutenir leur équipe à Gaston Gérard face au Dijon Football Côte-d'Or.


Pour la police, qui doit gérer ses nombreuses foules et éviter les débordements aux abords des stades, le passage de la Ligue 2 à la Ligue 1 va également changer complètement leur mission et le visage des rues dijonnaises dont il faut garder le contrôle.


« Avec les effectifs actuels, c'est intenable » souligne Christophe Fernandez  du syndicat SGP Police FO 21. « La Direction Centrale a reconnu que 24 policiers font défaut à Dijon (perte d'effectifs entre 2010 et 2015), tout en sachant que 12 policiers quittent leurs fonctions en 2016. UNITE SGP F.O n'a eu de cesse de demander, et cela depuis de nombreux mois, que l'Hôtel de Police de Dijon soit renforcé par des arrivées de Gardiens de la Paix. [...] ce sont, à minima, 30 policiers qui devront venir renforcer l'Hôtel de Police de Dijon


Le syndicat a malgré tout bon espoir pour la suite puisque le Ministre de l'Intérieur avait annoncé le retour d'effectif dans l'agglomération dijonnaise d'ici septembre prochain via un appel à mutation. Reste à savoir si le volume obtenu sera jugé suffisant.


Yoann Olid