Sports

Encore un peu d’espoir pour le DFCO

11 mai 2019 à 23h21 Par Fabrice Aubry
Crédit photo : K6FM

Les joueurs Dijonnais se sont imposés 2-1 ce samedi soir face à Strasbourg. Au classement, ils restent 19eme, 2 points derrière Caen qui a gagné 3-2 face à Reims et Monaco qui a perdu. Le maintien reste jouable pour Dijon.

C’était le match de la dernière chance, le match à ne pas perdre. Une victoire ou sinon Dijon compromettrait très fortement ses chances de maintien en Ligue 1. 13 105 spectateurs avaient fait le déplacement au stade Gaston Gérard pour assister à cette rencontre décisive face à une équipe de Strasbourg qui n’a maintenant plus rien à jouer en championnat.

Une rencontre qui débute par une petite frayeur pour le gardien Dijonnais. A la 3eme minute, Runarsson reçoit un coup de genou sur la tête après un arrêt. Le jeu est arrêté pendant une minute avant que le gardien islandais ne se relève.

Lors de cette première mi-temps, on observe souvent trop de déchet dans le jeu dijonnais avec des occasions comme ce centre d’Oussama Hadadi à la 24eme minute mais qui ne trouve pas Tavarès, pourtant bien placé dans la surface de réparation.

Plusieurs fois, le DFCO se retrouve dans des situations dangereuses avec des incursions strasbourgeoises comme cette reprise de l’attaquant Ludovic Ajorque bien stoppée par Runarsson (15eme) ou cette frappe de Mothiba repoussée par Wesley Lautoa (33eme).

Alors que le stade Gaston Gérard se met soudainement à applaudir et à encourager de vive voix son équipe, les strasbourgeois commettent une erreur (39eme) dans la surface. L’arbitre n’hésite pas et siffle le pénalty. Julio Tavarès n’a aucun mal à trouver les filets et Dijon ouvre le score.

Les hommes d’Antoine Kombouaré rentrent au vestiaire en menant 1-0.

En début de seconde période, les joueurs de Thierry Laurey reprennent les choses en main. Ils imposent leur rythme, font vivre le ballon et se procurent quelques occasions.

Ce que l’on présentait arriva à la 68eme minute : après un corner tiré de la droite vers la gauche, Ludovic Ajorque réussit à tromper Runarsson et marque pour Strasbourg.

Après cette égalisation, les Strasbourgeois continuent d’imposer leur rythme. Le DFCO subit les assauts Alsaciens à répétition mais heureusement Runarsson se montre décisif à plusieurs reprises comme après une tête de Da Costa (73eme) ou une frappe de Goncalves 2 minutes plus tard.

L’espoir fait vivre, Sammaritano manque de marquer pour Dijon juste avant les arrêts de jeu mais sa frappe puissante n’est pas cadrée.

Enfin, quelques secondes avant la fin du match, Changhoon Kwon réussit à marquer sur une frappe tirée à l’entrée de la surface de réparation.

Ouf ! Le DFCO vit toujours et s’impose 2-1. 

Au classement, les Dijonnais sont toujours 19eme, à 2 points de Caen, 18eme et qui s'est imposé ce samedi soir 3-2 face à Reims. L'autre donnée importante de la soirée est la défaite de Monaco face à Nîmes. Les Monégasques restent 17eme mais désormais à égalité de point avec Caen (33 points). Les positions sont donc resérrées au classement et le suspense reste entier à 2 journées de la fin du championnat. 

Le week-end prochain, les Dijonnais joueront face au PSG puis face à Toulouse le 24 mai. 

Le maintien reste jouable pour Dijon. Ecoutez ci-dessous les réactions de l'entraineur du DFCO Antoine Kombouaré, du défenseur Wesley Lautoa et de l'attaquant Julio Tavarès (buteur ce samedi soir) :