Gérard Lanvin : "J'ai un profond respect pour les viticulteurs et les paysans"

À l'occasion de l'avant-première du film Premiers Crus de Jerôme Le Maire ce jeudi soir à Dijon, l'acteur français Gérard Lanvin est revenu sur son rôle de viticulteur et sur la situation actuelle du monde paysan, duquel il se sent très proche.

4 septembre 2015 à 1h39 par 45

K6 FM

�? l'occasion de l'avant-première du film Premiers Crus de Jerôme Le Maire ce jeudi soir au cinéma Cap-Vert de Quetigny, l'acteur français Gérard Lanvin est revenu en conférence sur son rôle de viticulteur et sur la situation actuelle du monde paysan, duquel il se sent très proche.

"J'ai toujours vécu à la campagne, et je n'ai pas eu beaucoup besoin de m'adapter pour jouer ce rôle" assure l'acteur Gérard Lanvin. �? 65 ans, l'interprète de Jo en 2011 campe cette fois-ci dans Premiers Crus, le rôle d'un viticulteur bourguignon "cassé" par le travail et la tristesse de voir sa famille déchirée. Son exploitation au bord de la faillitte, il s'associe à demi-mots à son fils, pour sauver ses vignes. 

Tourné majoritairement en Bourgogne, ce film est "avant tout une histoire de famille" rappelle le réalisateur Jerôme Le Maire. " Je sais qu'ici, la tentation est grande de ne parler que de la vigne, du vin et de la crédibilité de Gérard en tant que vigneron. Mais pour nous, la Bourgogne était un décor. C'est un élément important de l'histoire, mais cela sert de support à ce concept de transmission que l'on a voulu fort. En cela, nous n'avons pas eu besoin d'être trop précis dans notre approche du milieu, nos connaissances respectives ont suffi à créer un environnement crédible".

Gérard Lanvin lui, l'assure, il a "rencontré des gens formidables ici pendant le tournage. Je suis quelqu'un de simple et je me sens proche du milieu paysan. Le film m'a aussi interessé en ça parce qu'il prend racine dans la terre, au sens le plus noble du terme. Quand on arrive en Bourgogne et qu'on tourne sur les vignes des côtes de Corton, on est abasourdi par ce paysage, ce savoir-faire."

Et l'acteur français, bordelais d'origine, en profite pour défendre le travail des agriculteurs : " La poule elle est élevée à la campagne, et mangée à la ville. Il faudrait peut-être que les gens s'en souviennent de temps en temps. Je comprends les tracteurs qui montent dans la capitale pour manifester. Les mecs se saignent pour leur boulot. J'aime ce côté terroir et je m'y associe."

Premiers Crus sortira sur les écrans de cinéma français le 23 septembre 2015.

Yoann Olid