Handball : Nîmes vient gâcher la fête du CDB (29-30)

Le CDB n'a pas pu profiter de cette journée spéciale au Palais des Sports pour créer la surprise face à Nîmes. Pas dans le coup en première temps, les Dijonnaises auront montré du courage pour revenir en 2e période, mais s'inclinent une nouvelle fois de peu dans ce championnat (29-30)

24 janvier 2015 à 15h05 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Au c�?ur d'une journée placée sous le signe du sport et de la femme, le Cercle Dijon Bourgogne jouait un match important au Palais des Sports. Le CDB, 9e,  recevait  le 4e, Nîmes pour la 12e journée du championnat de LFH.

Première particularité de cette rencontre : La surface de jeu. C'est le nouveau sol bleu prochainement utilisé pour l'étape dijonnaise de la Golden League qui accueillait ce samedi soir les chaussures dijonnaises et nîmoises.

La seconde : le match était exceptionnellement télévisé sur la chaîne Sport+ à l'occasion des 24h du sport féminin. En plus du public dijonnais, très nombreux pour ce match, la rencontre jouissait donc d'une visibilité importante.

Première mi-temps fantôme

Une rencontre que le CDB n'entamait pas de la meilleure des manières. Défensivement, Dijon peine à se mettre en place. Au bout de 7 minutes, les filles de C.Maréchal sont menées de 4 buts  (3-7). Le coach dijonnais recadre ses joueuses par un temps mort. Dijon mettra encore quelques minutes à resserrer sa défense, ce qui laisse le temps à Nîmes de garder son avance (6-11 après 14 minutes). Offensivement, les dijonnaises ne sont pas assez appliquées et, à l'image de Skolkova, viennent trop souvent "s'empaller" sur une solide défense nîmoise qui attend la perte de balle ou l'approximation dijonnaise pour récupérer la balle. Seule Marie François sort légèrement du lot sur le front de l'attaque, avec de bonnes passes et 4 buts après 20 minutes (8-14). La jeune Johanna Lathoud se fait également remarqué dès son entrée en étant décisive à 2 reprises en 3 minutes de jeu. En face, l'internationale tunisienne Mouna Chebbah est intraitable avec 8 des 18 buts nîmois (10-18 après 28 minutes). �? la mi-temps, Dijon n'a pas pu montrer grand chose, et est mené 10-19.

Un retour en vain

Dès la reprise, le HBCN passe la barre symbolique des 10 buts d'avance. Après deux attaques ratées du CDB, les filles de C.Chagnard mènent 10-20 (32"40).

�? la  36e minute, le CDB a un coup à jouer : Chebbah vient d'être expulsée pour 2 minutes et Dijon réimprime un peu son rythme sur la rencontre. 2 minutes plus tard, il reste 7 points à rattraper pour les Dijonnaises (15-22). Le sursaut d'orgueil porte petit à petit ses fruits et l'avance nîmoise fond comme neige au soleil : Après 12 minutes en deuxième mi-temps, le CDB est revenu à 4 points (19-23) grace notamment à Skolkova, qui retrouve des couleurs et Prouvensier qui assume son statut d'internationale sur son aile. Poussé par son Palais, Dijon est revenu dans la partie après 50 minutes de jeu (25-25).

Démarrent alors 10 minutes décisives. Trop souvent ces dernières semaines, Dijon avait posé des problèmes à ses adversaires pour finalement s'incliner de peu... La gardienne Marija Colic le rappelle à Pidpalova en stoppant son penalty alors que Nîmes possède un but d'avance. Mais la gardienne dijonnaise Ben Slama n'est pas en reste et répond par un arrêt. (27-27 à 5 minutes du terme). La bataille est rude et Chebbah se montre une nouvelle fois décisive pour Nîmes. (27-29 à la 59e). Une avance suffisante pour que Dijon s'incline à nouveau sur un frustrant 29-30.

 

Si le CDB a perdu après avoir accroché de nombreuses équipes ces dernières semaines, le scénario s'est répété ce samedi soir malgré un contexte particulier et l'appui d'un Palais rempli. Nîmes est venu infliger sa 9e victoire au CDB (29-30).