Infanticide à Nuit St Georges: La mort par strangulation confirmée.

Les autopsies des enfants ont eu lieu : les médecins légistes confirment un décès par strangulation. Absence de toute autre trace de violences physiques. S'agissant de la mère, son état de santé psychique n'a pas permis de procéder à son audition. Elle fait par ailleurs l'objet d'une mesure d'hospitalisation sous contrainte en milieu médical spécialisé. Nous ignorons dans quel délai son état de santé permettra une audition. Les résultats des analyses toxicologiques complémentaires ne seront pas connus avant le début de la semaine prochaine. Pour le moment, la BR de Beaune poursuit l'enquête sous le régime de la flagrance.   Communiqué de presse de Marie-Christine TARRARE, procureur de la République près le tribunal de grande instance de DIJON.

12 décembre 2014 à 13h18 par Franck Pelloux

K6 FM