Kit mains-libre, allocations, prix du gaz : ce qui change ce 1er juillet

Ce mercredi 1er juillet, de nombreuses réformes sont entrées en vigueur : Les plus importantes concernent la sécurité routière, avec l'interdiction de tout dispositif oreillette ou main-libre. Mais d'autres changements comme la réforme des allocations familiales auront également un impact important pour les foyers.

30 juin 2015 à 11h27 par 45

K6 FM

Ce mercredi 1er juillet, de nombreuses réformes sont entrées en vigueur : Les plus importantes concernent la sécurité routière, avec l'interdiction de tout dispositif oreillette ou main-libre. Mais d'autres changements comme la réforme des allocations familiales auront également un impact important pour les foyers.

Terminées les oreillettes, finis les écouteurs au volant : Depuis ce mercredi, vous pouvez être verbalisé si vous êtes pris avec un dispositif audio dans les oreilles. L'objectif est de recentrer l'attention  du conducteur sur la conduite. Se maquiller dans son rétroviseur est donc aussi proscrit. 

Le taux d'alcool autorisé pour les personnes en permis probatoire passe lui de 0.5 à 0.2 grammes par litre de sang, un taux sera aisément atteint dès le premier verre. Autrement dit, c'est la tolérance zéro qui s'applique désormais pour tous les jeunes conducteurs.

Des jeunes qui pourront désormais changer plus facilement d'auto-école : certains établissements avaient pour habitude de réclamer des frais de dossier ou des droits d'inscription aux candidats arrivant d'une autre auto-école, c'est désormais interdit. Les écoles doivent désormais proposer un nombre d'heures en rapport avec l'expérience acquise par le jeune conducteur, et non le forcer à reprendre la totalité de la formation.


Les allocations familiales basées sur les revenus : Longtemps décriée, la réforme des allocations familiales qui s'appliquera ce 1er juillet doit permettre à l'Etat de faire des économies. Autrefois obtenues en fonction du nombre d'enfants à charge, les allocations seront désormais indexées également sur les revenus des ménages. 10% des allocataires devraient, selon l'�?tat, voir leur montant diminuer.

Le prix du gaz continue de baisser : Au chapitre des bonnes nouvelles, il y a le prix du gaz qui continue de baisser : Avec une nouvelle chute de 1.6% des tarifs réglementés ce 1er juillet, le prix aura chuté de près de 8% depuis le début de l'année 2015. Cette diminution concerne tout de même 7,5 millions de foyers français.

Les boîtes de médicaments et d'aliments plus claires : Il y a aura désormais du neuf sur les boîtes de médicaments : Ces dernières devront indiquer clairement si le médicament est remboursable ou non, dans un mouvement global vers plus de clarté dans le prix. Même chose pour les allergies sur les aliments. Les étiquettes devront afficher clairement les ingrédients qui pourraient être allergènes.

Olid Yoann