L'université de Bourgogne élit son président pour 4 ans

Pendant deux jours dès ce mardi 2 février, le personnel et les étudiants de l'université de Bourgogne sont invités à élire leur nouveau conseil d'administration et leur nouveau président. Deux candidats briguent ce mandat, avec deux visions différentes du développement de l'uB dans les années à venir.

2 février 2016 à 3h43 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Pendant deux jours dès ce mardi 2 février, le personnel et les étudiants de l'université de Bourgogne sont invités à élire leur nouveau conseil d'administration et leur nouveau président. Deux candidats briguent ce mandat, avec deux visions différentes du développement de l'uB dans les années à venir.

C'est en effet au président de donner la ligne directrice, la stratégie pour les années à venir pour les quelques 27 000 étudiants et 3000 membres du personnel.

Deux candidats sont déclarés pour cette nouvelle mandature : Le président sortant Alain Bonnin et le professeur de chimie Sébastien Chevalier, ancien membre de l'équipe de Sophie Béjean (présidente de 2007 à 2012).

Ce dernier espère prendre la présidence pour mettre la pluridisciplinarité au c�?ur du fonctionnement de l'uB et de son développement. « Depuis 4 ans, elle est en difficulté, notamment sur son offre de formation, qui est devenue la variable d'ajustement financière de l'université. On a réduit la voilure alors que mécaniquement, nous aurons un rayonnement intéressant si nous prenions pas la science et les technologies comme seules vitrines de l'établissement. »

Un constat que ne partage logiquement pas le président sortant «bien sûr que l'interdisciplinarité est importante. Mais nous devons aussi mettre l'accent sur ce qui nous servira et respectera certains cahiers des charges en insistant sur nos qualités. Nous avons récemment gagner le label I-Site (voir article) qui nous assure une reconnaissance internationale. Je suis convaincu que la politique mise en place depuis 4 ans en est la cause.Nous n'avons fermé aucune formation pendant ce mandat» se félicite Alain Bonnin.

Deux jours de vote à partir de ce mardi décideront des nouveaux conseils d'administration et machinalement, de celui qui pendant 4 ans, sera à la tête de l'université bourguignonne.

Découvrez en plus sur les deux candidats en interview ci-dessous.