La Poste à Dijon : « Le métier de facteur va profondément changer»

Alors que le volume de courrier à  traiter baisse de 6% par an face à  la concurrence du numérique, le Groupe La Poste a entamé de profondes mutations dans sa gestion du courrier et développe de nouveaux services aux particuliers. à€ Dijon comme ailleurs, le métier de facteur va donc grandement évolué selon les responsables

20 juillet 2016 à 11h57 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Alors que le volume de courrier à traiter baisse de 6% par an face à la concurrence du numérique, le Groupe La Poste a entamé de profondes mutations dans sa gestion du courrier et développe de nouveaux services aux particuliers. �? Dijon comme ailleurs, le métier de facteur va donc grandement évolué selon les reponsables

« Nous devons nous adapter et évoluer avec notre époque ». Pour démarrer la présentation des nouveaux services proposés par La Poste sur l'agglomération (Dijon et 41 communes alentours), Denis Baujard pose un constat sans appel : celui de la baisse des volumes du courrier, calculée à 6% par an depuis le début des année 2010 en France. Le directeur adjoint du service courrier/colis en Bourgogne insiste donc sur la nécessité pour la Poste de développer de nouveaux services. 

Ce sont ces mêmes services qui sont en test depuis plusieurs semaines, parfois plusieurs mois, dans l'agglomération : 

  • - Distribution de colis en soirée (17h-19h) 
  • - Récupération de colis dans la boîte aux lettres
  • - Diffusion de questionnaire
  • - Récupération d'information sur une parcelle de population
  • - Livraison a des horaires plus précis avec alerte smartphone
  • - Installation d'équipement (ex : adaptateur TNT chez les personnes âgées)
  • - Vigilance envers les personnes fragiles

Des tests qui ont permi de définir des besoins, par zone, et d'y lancer dans les prochaines semaines, les services adéquats (ex : livraison le soir dans les zones habitables, vigilance dans les petits villages...)

Pour permettre ses évolutions, les zones de distribution ont été revues, tout comme l'activité de traitement du courrier, désormais centralisée sur le centre de Dijon-Nord derrière Ikea. Ainsi, 12 facteurs de Quetigny rejoignent le site dijonnais.

Face à ces changements, le travail du facteur change : ses tâches, ses amplitudes horaires, mais aussi son équipement, avec l'utilisation de smartphone multi-fonction. 

« Il est évident que le métier de facteur va profondément changer» confie le directeur adjoint. « mais c'est indispensable et nous les formons pour ça aussi. Il y a des évolutions, de poste, de zone, mais ne ne licencierons pas. Nous allons proposer pus à nos clients, en collant toujours à nos valeurs de proximité.»

Tous ses services de proximité, testés ces derniers mois et jusque là essentiellement tournés vers les professionnels, vont se développer aux particuliers et sur toute l'agglomération jusqu'en 2020. Les nouveaux horaires de passages, avec la possibilité de distribution du courrier l'après-midi, est déjà en place dans plusieurs secteurs (30% de l'agglo). Il faudra donc adopter de nouveaux reflèxes pour nous aussi, les "clients".

Bientôt, votre postier passera faire un bonjour à votre mère dans sa résidence éloignée via son service ProxiVigie, livrera des fleurs à votre femme, vous délivrera un colis à une heure précise à votre travail, avant de poursuivre sa distribution de courrier jusqu'au soir. 

Yoann Olid