Le chauffard du centre-ville de Dijon en 2014 pourrait être jugé irresponsable pénalement

Selon plusieurs sources, Nesser Edin B., le chauffard qui avait reversé 13 personnes avec son véhicule le 21 décembre 2014 en centre-ville de Dijon pourrait être jugé irresponsable de ses actes en raison de ses problèmes psychiatriques graves. Un retour à la vie civile est même envisagé.

22 décembre 2015 à 1h44 par 45

K6 FM

Selon plusieurs sources, Nesser Edin B., le chauffard qui avait revers� 13 personnes avec son v�hicule le 21 d�cembre 2014 en centre-ville de Dijon pourrait �tre jug� irresponsable de ses actes en raison de ses probl�mes psychiatriques graves. Un retour � la vie civile est m�me envisag�.

Le 21 d�cembre 2014, vers 20h au centre-ville de Dijon, Nesser Edin B montait dans son v�hicule et appuyait sur l'acc�l�rateur pour aller renverser 13 personnes. Des pi�tons, passants ou cyclistes parfois gravement bless�s et laiss�s sur le trottoir par ce chauffard. Interpell� quelques minutes plus tard sans opposition, il expliquait alors son geste comme une vengeance pour les violences et les meurtres faits au enfants de Tch�tch�nie.

Un an apr�s les faits, les victimes de cette course folle sont toutes saines et sauves, et les premi�res suites p�nales autour de cette affaire commence � �tre connues. Selon plusieurs sources, trois experts ont ainsi confirm� ces derniers mois une pathologie mentale grave chez ce quadrag�naire, maintenu depuis les faits en d�tention psychiatrique � Lyon. Tous assurent donc que malgr� les paroles du chauffard, l'acte n'avait rien de terroriste, et pr�nent m�me l'irresponsabilit� p�nale puisque "son discernement �tait totalement aboli au moment des faits".

L'instruction a �t� cl�tur�e le 25 novembre dernier, et une audience devrait se tenir prochainement pour faire le point sur cette affaire. Elle pourrait aboutir, comme le propose certains experts, � une retour � la vie civile avec surveillance m�dicale de Nesser Edin, apr�s plusieurs mois de soins encourageants selon les rapports.

Yoann Olid