Le DFCO fonce vers la Ligue 2, les supporters haussent le ton

La journée de ce dimanche a été marquée par une nouvelle défaite des joueurs du DFCO qui se sont incliné 3-1 face à Bordeaux. Des supporters avaient installé une banderole dans les tribunes du stade Gaston Gérard, et sont venu donner de la voix pendant la rencontre à l’entrée de l’enceinte dijonnaise.

15 mars 2021 à 6h35 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: K6FM

Le refrain s’enchaine encore. Ce dimanche, les footballeurs dijonnais ont concédé leur 10eme défaite d’affilé toutes compétitions confondues (Coupe de France et championnat), incapables de rivaliser face à une équipe de Bordeaux pourtant en difficulté cette saison.


Déjà menés 2-0 à la pause, les Dijonnais ont subi les assauts des Bordelais qui ont enfoncé le clou en seconde période avec un but de Nicolas de Préville, à la 50eme minute de jeu. La réduction du score, par Moussa Konaté, en fin de match, ne sera qu’anecdotique.


Alors que les concurrents directs du DFCO ont glané quelques points ce dimanche (Nantes a réussi l’exploit de s’imposer 2-1 face au PSG, et Nîmes a fait match nul 1-1 face à Montpellier), les Bourguignons ne décollent toujours pas, avec toujours 15 unités au compteur. Dans ce contexte, alors que la rencontre de ce dimanche se jouait encore à huis clos, les « Lingon's Boys », les supporters ultras du DFCO, avaient installé avant le match une banderole dans l’une des tribunes du stade Gaston Gérard. Une banderole sur laquelle on pouvait lire : « Si on est le 12eme homme, ou sont les 11 autres ? »


A noter qu'une quinzaine de supporters se sont également présenté ce dimanche à l’entrée du stade (du côté du CHU) pendant la première période du match pour donner de la voix, allumer des fumigènes et faire sauter des pétards. Leur présence semblait davantage due à une motivation de crier leur colère face aux mauvais résultats, que pour encourager l’équipe dijonnaise.