Le DFCO n’a pas tenu le choc !

Les joueurs du DFCO ont butté face aux Marseillais et se sont inclinés sur le score de 3 buts à 1 ce samedi soir au stade Gaston Gérard.

31 mars 2018 à 14h51 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Photo@FabriceAubry

Comme prévu, l’enceinte dijonnaise était pleine pour ce choc tant attendu face à l’Olympique de Marseille. La tribune visiteurs était bouillante avec des supporters marseillais qui ont même tenté d’allumer un fumigène au moment du coup d’envoi de la rencontre.  

Le début de la première mi-temps semble plutôt équilibré.

Les Dijonnais enregistrent quelques occasions comme celle de Frédéric Sammaritano à la 10eme minute de jeu, Wesley Said à la 28eme ou Xeka à la 43eme.

Mais très vite, les joueurs phocéens dominent et à la 36eme minute de jeu, les attaquants marseillais finissent par passer à travers la défense dijonnaise. Valère Germain ouvre le score pour l’OM.

A noter qu’à la 30eme minute de jeu, Florent Balmont se blesse et est évacué sur civière. Jordan Marié entre sur la pelouse pour le remplacer.

Les deux équipes rentrent au vestiaire avec 1-0 pour l’OM.

La deuxième période débute et les marseillais perdent leur gardien à la 51eme minute de jeu où Mandanda se blesse et est remplacé par Yohann Pelé.

 

Une fin de match complètement folle !

Le tournant du match a lieu à la 71eme minute de jeu. Wesley Saïd est remplacé Changhoon Kwon et le sud-coréen, brillant d’efficacité, réussit moins de 2 minutes plus tard à égaliser pour le DFCO. Le stade Gaston Gérard se réveille, les supporters bourguignons commencent à chanter : « Aux armes ! Nous sommes les dijonnais ! »   

Un coup franc est accordé pour Dijon à la 85eme minute de jeu après un accrochage sur Marié. La défense marseillaise est cette fois-ci solide sur cette action.

Les joueurs de l’OM restent très efficaces à l’image d’un Bouna Sarr excellent dans son évolution à droite du but dijonnais à la 87 minute.  S'en suit un corner sur lequel les Marseillais réussissent à s’imposer grâce à Ocampos. 2-1 pour Marseille qui prend l’avantage à l’entame des arrêts de jeu.

La fin de la rencontre est très agitée avec deux pénaltys sifflés dans le temps additionnel. Le premier, tiré par Dimitri Payet est repoussé par Baptiste Reynet, mais le second, toujours tiré par Payet, trouve le fond des filets.

Marseille s’impose donc 3 buts à 1. Après cette défaite à domicile, le DFCO se maintient à la 10eme place du classement de Ligue 1 et l’OM reste 3eme.